Etats-Unis : Obama fait du shopping et plaide pour une hausse du salaire minimum

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 12 mars 2014 à 9h44

Une information qui pourrait paraître désuète si la question du Smic aux Etats-Unis n'était pas actuellement sur le devant de la scène. Barack Obama s'est offert une séance de shopping dans un magasin new-yorkais qui a récemment augmenté le salaire minimum de ses employés, une première dans un pays qui n'a pas augmenté le salaire minimum depuis 2007.

Barack Obama allie l'utile et l'agréable.

Shopping et lobbying au menu pour Barack Obama

Alors que le président américain défend actuellement face au Congrès une augmentation du salaire minimum, il s'est offert mardi une séance de shopping dans une boutique de New York, qui a récemment relevé le Smic pour ses employés. "Je pense que les filles vont être impressionnés par mon goût en matière de mode" a plaisanté Barack Obama.

Obama plaide pour augmenter le salaire minimum américain de 2,85 dollars

Pourtant, derrière les blagues, c'est un sujet crucial que le président américain tente de faire passer devant le Congrès, un sujet qui trouve une résonance avec la question du Smic allemand. En effet, lors de son dernier discours sur l'état de l'Union à la fin du mois de janvier dernier, Barack Obama avait demandé au Congrès de porter le salaire minimum fédéral de 7,25 à 10, 10 dollars de l'heure.

Alors que certains Etats américains appliquent des taux plus élevés, le salaire minimum aux Etats-Unis n'est pas indexé sur l'inflation comme il l'est en France. Cela fait depuis 2007 que le Smic américain n'a pas été relevé. Ce qui a permis à Barack Obama de déclarer que, compte-tenu de l'inflation, les salariés avaient perdu près de 20 % de leur pouvoir d'achat depuis 1981.

Le Congrès craint des pertes d'emploi à la clé

Pourtant, la question est loin d'être réglée car au Congrès, majoritairement opposé à Barack Obama, les conservateurs estiment que relever le salaire minimum aurait des conséquences désastreuses sur l'emploi, entraînant de nombreuses pertes d'emploi à la chaîne.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Etats-Unis : Obama fait du shopping et plaide pour une hausse du salaire minimum»

Laisser un commentaire

* Champs requis