Smartphones : les batteries amovibles bientôt de retour en Europe ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 16 mars 2022 à 9h43
Smartphone Drogue France 2
75 EUROSApple facture 75 euros le remplacement d'une batterie d'iPhone hors garantie.

Depuis plusieurs années, une partie des smartphones vendus en Europe, notamment les modèles haut de gamme des leaders du secteur Apple et Samsung, ne disposent plus de batteries amovibles. L’utilisateur ne peut donc pas changer la batterie lorsque celle-ci commence à perdre de la puissance, ce qui l’inciterait à changer d’appareil plutôt que d’en prolonger la durée de vie.

Une politique anti-écologique sur laquelle l’Union européenne voudrait avoir son mot à dire…

Les batteries au lithium seront-elles remplaçables ?

Les premiers smartphones, comme les téléphones portables avant eux, permettaient à l’utilisateur d’ouvrir l’arrière du téléphone pour y insérer la carte SIM et accéder à la batterie. Mais avec la volonté des constructeurs de faire des appareils plus puissants et plus fins, les smartphones se sont scellés : leur indice de réparabilité a chuté et les utilisateurs ne peuvent plus accéder à la batterie. Seuls des magasins spécialisés sont désormais en mesure d’effectuer ce type d’opération, moyennant finances.

Selon Right to Repair, qui milite pour un droit à réparer les appareils, le Parlement européen a adopté une position « ambitieuse » concernant les batteries dans les appareils électroniques en Europe. Mais il ne se sont exprimés que sur un rapport à ce sujet : leur objectif est que toutes les batteries rechargeables dans les produits vendus en Europe soient amovibles et remplaçables. Et cela toucherait bien plus d’appareils que les seuls smartphones : trottinettes électriques, casques audio… tout ce qui a une batterie, soit une grande majorité des produits électroniques à destination du grand public.

Un changement à venir… dans la décennie ?

Il y a fort à parier que les principaux concernés, donc essentiellement toute l’industrie de la high-tech, vont fortement s’opposer à cette nouvelle réglementation. Les campagnes de lobbying seront rudes car aucune décision contraignante n’a été prise. Or, imposer aux constructeurs des batteries amovibles les contraint à changer l’ensemble de leurs chaînes de production et, dans certains cas, la conception même des produits. Un coût gigantesque qu’ils veulent évidemment éviter.

Prochaine étape : le 17 mars 2022. Ce jour-là, le Parlement européen va prendre position définitivement sur le rapport en question, souligne Right to Repair, avant que ne doive être adoptée une réglementation. Le vote pourrait avoir lieu en 2022.

Néanmoins, et si cette nouvelle réglementation est adoptée, sa date d’entrée en vigueur reste floue : le rapport du Parlement européen appelle à laisser le temps aux industriels de s’adapter, leur laissant plusieurs années de marge entre l’entrée en vigueur de la réglementation et le moment où celle-ci deviendrait contraignante. Peut-être que les batteries amovibles feront leur grand retour avant 2030 ?

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Smartphones : les batteries amovibles bientôt de retour en Europe ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis