Engueulade à la BCE !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Charles Sannat Publié le 21 décembre 2021 à 9h29
Euro Bce Inflation 1
2,5%la Banque de France s'attend à une inflation de 2,5% en 2022.

C’est un article de l’agence de presse Reuters qui revient sur les « vifs débats à la BCE sur l’appréciation des risques d’inflation » comme on dit pudiquement dans le monde feutré des puissants de ce monde.

Chez ces gens là, on ne s’engueule pas, on compte, on compte et l’on a de « vifs débats » !

En effet, « des dirigeants de la Banque centrale européenne (BCE) ont tenté de faire davantage reconnaître les risques d’inflation lors d’un débat particulièrement animé dans le cadre de la réunion de politique monétaire la semaine dernière, mais ils se sont heurtés au refus du chef économiste de l’institution, Philip Lane, ont déclaré des sources proches à Reuters ».

Au cours d’une réunion décrite comme tendue, un nombre important de responsables ont remis en question la qualité des projections de la BCE et ont fait valoir que l’inflation risquait de terminer fin 2022 à un niveau plus élevé qu’anticipé par la BCE.

« Plusieurs d’entre eux voulaient reconnaître les risques à la hausse mais Philip (Lane) les a repoussés avec force », a déclaré l’une des sources.

« Après un long débat, nous avons semblé nous mettre d’accord sur un ‘petit risque à la hausse’ mais même cela n’apparaissait nulle part dans le communiqué », a ajouté la source ».

La présidente de la BCE, Christine Lagarde, a toutefois déclaré qu’il pouvait y avoir un risque à la hausse pour l’inflation lors de la conférence de presse.

Il faut dire que chez ces gens là, on ne s’engueule pas, on pinaille pour un « terme » ou un « mot » à la place d’un autre. Certains diraient que l’on coupe les cheveux en quatre, d’autres que l’on peigne la Girafe.

Je doute donc je suis…

« Les sources ont indiqué que plusieurs personnes doutaient de la qualité des prévisions de la BCE, qui font l’objet d’importantes révisions depuis des années, et que les modèles semblaient peu adaptés pour calculer le choc exceptionnel de la pandémie.

Les prévisions d’inflation de la BCE pour 2022 ont été presque doublées, passant de 1,7 % à 3,2 %, mais les projections pour les années qui suivent ont à peine évolué ».

Remarquez que le doute en science est une attitude fondamentale. Pas qu’en économie si vous voyez ce que je veux dire, d’ailleurs une fois triplement vaccinés, vous avez, nous avons toujours le droit de douter et de réfléchir au bienfondé de la 4ème ou 5ème dose ! Mais c’est un autre sujet.

Pas amical…

« La discussion n’a pas été des plus amicales. Elle était parfois assez animée et les dissidents ont subi des pressions pour se rallier à la majorité », a déclaré une autre source.

Chez ces gens là, on ne s’engueule pas, disons que l’on a des discussions pas franchement amicales…

Pour vous résumer la situation, cela s’engueule sévère à la BCE à cause de l’inflation qui est évidemment bien plus forte que ce que l’on dit officiellement.

N’imaginez que la parole officielle soit la vérité.

La parole officielle n’est jamais d’évangile, même dans l’Eglise !

La parole officielle sert surtout les intérêts des puissants ET la stabilité sociale.

Il y a de l’inflation, mais plus tard elle sera reconnue, mieux ce sera pour de très nombreux intérêts.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011. Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Aucun commentaire à «Engueulade à la BCE !»

Laisser un commentaire

* Champs requis