Des Bitcoins pour accéder aux articles du Chicago Sun-Times le 1er février

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Rédaction Modifié le 16 janvier 2014 à 12h44

Le fait peut paraître étonnant, troublant et même franchement amusant. Mais ce n’est pas pour ces raisons que le Chicago Sun-Times va faire payer ses lecteurs internet en Bitcoins le 1er février prochain.

Il s’agit avant tout de faire une bonne action et de tenter un système de monétisation innovant.

Le journal payable en Bitcoins pendant 24 heures

Grâce à l’aide de la société Bitwall qui permet de recevoir des paiements pour des contenus publiés en ligne, le Chicago Sun Times va lancer une expérimentation avec la nouvelle monnaie virtuelle à la mode : le Bitcoin.

Pendant 24 heures, le 1er février, les contenus online du journal vont être payables en Bitcoins par les internautes, mais pas seulement. D’autres moyens de paiement vont bien entendu être proposés pour garantir l’accès au site.

Les revenus reversés à une association

Ce test, qui s’il est réussi pourrait se transformer en une réalité continue pour le Chicago Sun-Times qui reste le neuvième quotidien le plus important des Etats-Unis, permettra également de faire une bonne action.

Tous les gains obtenus le 1er février seront en effet reversé, après avoir été retransformé en argent réel par la société Coinbase, à l’association Taproot Foundation qui œuvre pour le « bien public » (« pro bono ») en recrutant des professionnels pour réaliser des travaux d’intérêt général.

Twitter sera également de la partie en reversant de l’argent pour chaque tweet en relation avec la Taproot Foundation qui serait posté sur le réseau social.

Aucun commentaire à «Des Bitcoins pour accéder aux articles du Chicago Sun-Times le 1er février»

Laisser un commentaire

* Champs requis