Budget 2015 : Michel Sapin veut réduire les dépenses de 21 milliards d’euros

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 1 octobre 2014 à 10h57

Le Budget 2015 est désormais connu. Michel Sapin, le ministre des Finances, l’a présenté mercredi 1er octobre avec Christian Eckert, Secrétaire d’Etat au Budget. Parmi les mesures phares, on retiendra la hausse du gazole, (encore) des baisses d’impôts, mais surtout 21 milliards d’euros de dépenses en moins.

A chaque nouveau Budget de l’Etat, c’est un véritable étalage de mesures qui paraît dans la presse. Le Budget 2015 n’y échappe pas et les mesures qui s’y rapportent ne créent pas la surprise. Au menu donc, économies de grande ampleur, et apaisement fiscal, tout en poursuivant les réformes.

Budget 2015 : le gouvernement veut réduire les dépenses

Ainsi le Budget 2015 prévoit, au total, 21 milliards d’euros d’économies. Ce qui permettrait à la dépense publique de reculer à 56,1 % du PIB l’an prochain, contre 56,5 % cette année. Dans le détail, l’Etat et ses fonctionnaires devraient permettre d’économiser 7,7 milliards d’euros, les collectivités locales devraient fournir un effort de 3,7 milliards d’euros, et la Sécurité sociale, 9,6 milliards.

Quatre milliards d'euros de cession d'actifs publics

Pour réaliser ces économies, l’Etat prévoit, entre autres, de supprimer plus de 1 000 postes au sein des ministères et la cession d’actifs publics, à hauteur de quatre milliards d’euros. En outre, on notera la hausse de deux centimes d’euros du prix du gazole, et une augmentation de 3 euros de la redevance TV.

Budget 2015 : stabilisation des prélèvements et baisse d'impôts pour neuf millions de foyers

Côté fiscalité, le gouvernement s’est engagé à stabiliser les taux de prélèvements obligatoires. L’an prochain, les impôts, les taxes et les cotisations sociales que payent les ménages et les entreprises devraient atteindre 44,6 % du PIB, contre 44,7 % cette année. Il devrait également diminuer pour les années à venir. Toujours au sujet des impôts, Michel Sapin a également précisé que 9 millions de foyers devraient connaître des baisses d’impôts, dont 3 millions qui devraient sortir du giron fiscal, ou ne pas y rentrer.

Pour faire simple, la règle en vigueur pour ce Budget 2015 est la suivante : côté dépenses, on économise et côté recettes, on temporise. Faut-il encore que cela fonctionne.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Budget 2015 : Michel Sapin veut réduire les dépenses de 21 milliards d’euros»

Laisser un commentaire

* Champs requis