Burn-out, harcèlement moral : un salarié sur quatre en a souffert

Par Olivier Sancerre Modifié le 22 octobre 2015 à 19h13
Shutterstock 323716811
76%Pour 76% des salariés, un climat « satisfaisant » existe entre collègues.

Un quart des salariés français a subi, au cours de sa carrière, un burn-out ou un problème psychologique grave. Un salarié sur quatre affirme également avoir souffert de harcèlement moral sur son lieu de travail.

Ce sont là quelques uns des enseignements éprouvants du baromètre annuel du climat social et de la qualité de vie au travail mené par l'organisme de formation professionnelle Cegos. Cette enquête a interrogé 1 204 personnes, dont des salariés, des managers et des responsables des ressources humaines.

Dégradation

Depuis un an, 42% des salariés ont subi une dégradation de leur lieu de travail (c'est le cas pour un manager sur deux et 34% des responsables des RH). Les difficultés économiques rencontrées par les entreprises, à cause de la crise et de la situation tendue du marché du travail génèrent du stress chez 61% des personnes interrogées, tout particulièrement chez les managers (73%). Le stress a un impact négatif et significatif chez 78% des interrogés, et notamment chez les salariés (83%).

Numérique

La porosité induite par l'émergence du numérique dans toutes les strates de l'entreprise a également un impact sur l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, du moins chez un responsable des ressources humaines sur deux. Autre problème du monde de l'entreprise : les différences de rémunération entre hommes et femmes pour le même travail. 50% des femmes interrogées se disent victimes de cette discrimination.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Burn-out, harcèlement moral : un salarié sur quatre en a souffert»

Laisser un commentaire

* Champs requis