Le Calendrier Pirelli renonce aux photos de charme

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Modifié le 21 décembre 2012 à 5h19

Après Richard Avedon, Annie Leibovitz ou encore Peter Lindbergh, c’est cette année Steve Mc Curry, célèbre photographe de l’agence Magnum qui a été chargé de concevoir l’édition 2013 du calendrier Pirelli, le fameux « cal » pour les connaisseurs. Ce photoreporter, habitué des terres de conflit, avait signé en 1985 le célèbre portrait de « l’Afghane aux yeux verts » pour le National Geographic.

Mais cette année, le calendrier sera un peu différent des précédentes éditions.

C’est d’abord le mélange des beautés presque parfaites des top-models et de la vraie vie qui surprendra les connaisseurs. Le baroudeur de 72 ans a en effet conçu son shooting au hasard des rues et au milieu des habitants. La vie trépidante de la capitale brésilienne, ses couleurs, ses parfums, les ruelles étroites, les murs décorés de graffitis, d’anciennes affiches délavées, tout y est. Les mannequins les plus célèbres côtoient une vendeuse de piment ou une boxeuse, dans leur quotidien …

Seconde nouveauté : les mannequins ne posent plus totalement nues, mais seulement dénudées ! Différence de taille ! Toutes les filles photographiées ont été choisies par Mc Curry car elles défendent une cause humanitaire. Le photographe ne s’y est pas trompé : aujourd’hui, c’est la beauté intérieure qui prime ! Le calendrier, tiré à 200 000 exemplaires, sera offert, comme la tradition le veut, à des personnalités du monde des affaires proches du fabricant de pneumatiques italien.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Aucun commentaire à «Le Calendrier Pirelli renonce aux photos de charme»

Laisser un commentaire

* Champs requis