Le plein de carburant coûte 6 euros plus cher qu’au début de l’année 2022

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 22 février 2022 à 16h17
Aide Etat Station Service Carburant 1
97 DOLLARSLe baril de Brent a dépassé la barre des 97 dollars l'unité en Bourse le 22 février 2022.

Le baril de pétrole, en Bourse, continue son ascension et s’approche inexorablement des 100 dollars, en battant record sur record… et la guerre entre la Russie et l’Ukraine ne va pas améliorer les choses. Les carburants, à la pompe, suivent et continuent d’augmenter.

Carburants : toujours en hausse, 1,7 euro le litre pour le diesel

Les prix des carburants à la pompe, selon les données du ministère de la Transition écologique et solidaire, ont une nouvelle fois augmenté entre le 12 et le 18 février 2022. Le diesel, notamment, a franchi clairement les 1,7 euro le litre, affichant une hausse de 0,6 centime à 1,7051 euro le litre en moyenne en France. Il reste le carburant le moins cher (hors GPL et bioéthanol).

Quant à l’essence SP95-E10, la moins cher des trois types d’essence vendus en France, son prix grimpe de 1,3 centime d’euro le litre sur une semaine, et affiche le prix moyen de 1,7618 euro le litre en France. Naturellement, ce prix varie fortement de région en région, et même de station en station.

10 centimes d’euro d’augmentation depuis le début de l’année

La hausse est conséquente, surtout depuis le début de l’année 2022 : la première semaine de l’année, le prix moyen du diesel était de 1,58 euro le litre, celui de l’essence SP95-E10 de 1,65 euro le litre. La hausse est donc de plus de 10 centimes d’euro par litre en seulement sept semaines (12 centimes pour le diesel, 11 centimes pour l’essence).

Pour un plein, soit entre 50 et 60 litres en moyenne selon les modèles de voiture, cela représente un surcoût entre 5 et 6 euros. Une véritable dépense importante pour les ménages, surtout pour les travailleurs qui utilisent la voiture pour se déplacer tous les jours.

Le pétrole bientôt à 100 dollars le baril ?

Et, malheureusement, sur le front boursier l’amélioration se fait attendre : le prix du Brent, le 22 février 2022 au matin, a dépassé les 97,30 dollars, en hausse de près de 9% en 24 heures. Le WTI affiche, de son côté, 93,30 dollars, gagnant 3% sur la séance.

La tendance haussière se poursuit et pourrait s’accélérer : les tensions entre l’Ukraine et la Russie sont montées d’un cran le 21 février 2022 dans la soirée avec les déclarations de Vladimir Poutine qui peuvent être interprétées comme une déclaration de guerre.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Le plein de carburant coûte 6 euros plus cher qu’au début de l’année 2022»

Laisser un commentaire

* Champs requis