Carburants : la hausse continue en août 2017

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 16 août 2017 à 6h31
Diesel Essence Prix Carburant Pompe Augmentation Budget Automobile
0,22 CENTIME €La hausse la plus élevée des prix du carburant a été de 0,22 centime d'euro pour le SP95-E10

La publication le lundi 14 août 2017 par le ministère de la Transition écologique et solidaire des prix des carburants relevés dans les stations service en France ne laisse pas place au doute : la hausse continue durant ce mois d’août 2017. Une mauvaise nouvelle pour les Français qui ont fait le pont et ceux qui sont encore en vacances.

Une hausse légère du prix du diesel et de l’essence

Tous les carburants sont en hausse dans les stations-service de France. De quoi faire grimper de quelques dizaines de centimes d’euro le prix du plein.

Les Français qui roulent au diesel s’en sortent plutôt bien à en croire les chiffres publiés par le ministère : la hausse moyenne n’a été que de 0,03 centime d’euro le litre ce qui porte ce carburant, le plus acheté en France, au prix de 1,1994 euro le litre en moyenne en France.

Les hausses les plus fortes ont été enregistrées pour les deux versions de l’essence SP95. L’essence SP95 simple a vu son prix grimper de 0,20 centime pour atteindre 1,3386 euro le litre tandis que la SP95-E10, qui contient de l’éthanol, a augmenté de 0,22 centime d’euro le litre pour atteindre le prix de 1,3240 euro à la pompe.

Le carburant le plus cher en France reste l’essence SP98 dont le prix a également augmenté. Selon les données du ministère la hausse a été de 0,11 centime le litre et le prix moyen à la pompe relevé en France a été de 1,4054 euro le litre.

Faut-il s’inquiéter d’une forte hausse du prix des carburants ?

Ces augmentations, désormais régulières, pourraient laisser penser que la hausse du prix des carburants va s’installer dans la durée mais rien n’est moins sûr : les prix du pétrole sont malgré tout stables sur les marchés.

A moins d’une décision surprise de l’OPEP, qui n’a pas réussi à faire augmenter le prix du pétrole à 70 dollars le baril comme l’organisation l’espérait, le baril de pétrole semble se stabiliser aux alentours des 50 dollars le baril. À la clôture de la Bourse américaine, le WTI s’échangeait mardi 15 août 2017 à 47,55 dollars le baril tandis que le Brent dépassait de peu les 50 dollars, à 50,80 dollars le baril.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis