Versailles : le château interdit les perches à selfies dans la Galerie des glaces

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 9 mars 2015 à 15h03
Chateau Versailles Selfies Perche Touristes
60 millionsSur Instagram, on trouve plus de 60 millions de photos tagguées "Selfie".

Les selfies dans les appartements du roi Soleil, c’est fini ! Le château de Versailles a interdit les perches à selfies dans la Galerie des glaces, pour éviter de détériorer le décor.

Les gardiens du château de Versailles sont sur le pied de guerre !

Les perches à selfies interdites à Versailles

Leur mission ? Surveiller les touristes, et particulièrement ceux qui auraient une tendance, très tendance par ailleurs, à brandir leurs perches à selfies, dans l’idée de s’auto-photographier dans la Galerie des glaces. Une pratique très courante depuis l’émergence de ce "style photographique". En effet, depuis quelques jours, le château de Versailles a banni ces autoportraits de ses coursives. Pourquoi ? Car les perches à selfies, ces espèces de bras télescopiques sur lesquels on fixe son smartphone, utilisés par les touristes pour se prendre en photo dans un cadre particulier, seraient susceptibles d’abîmer le mobilier royal. Le patrimoine français menacé par quelques autoportraits…

Château de Versailles : 1 500 visiteurs par jour

Pour justifier une telle interdiction, le château de Versailles a fait valoir la spécificité du château, qui accueille 1 500 visiteurs par jour. Un musée qui regorge d’oeuvres d’art uniques, et fragiles. "Le risque, c’est d’abîmer par mégarde des oeuvres mais aussi de blesser d’autres visiteurs dans les pièces étroites. Nous n’avons relevé aucun incident causé par une perche à selfie, nous faisons de la prévention" précise le château.

D'autres musées dans le monde ont banni les selfies

Désormais perches et pieds sont interdits pour faire des photos au château de Versailles. Ce n’est pas le premier musée à les interdire puisque le Centre Pompidou à Paris, le Moma à New-York et le Smithsonian à Washington les ont prohibés depuis longtemps.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis