Cigarette électronique : un marché qui devrait continuer de croître

Par Partenaire Modifié le 28 mars 2022 à 18h21
Cigarette Electronique Trouble Erection1
13,4%Le e-commerce représente en 2021 13,4% du commerce de détail.

Parmi les marchés très récents qui restent porteurs de croissance, le marché de la cigarette électronique tire son épingle du jeu. L’une des raisons principales en est la forte hausse du prix du tabac en France, où le paquet coûte désormais au moins 10 euros. Pour les fumeurs, c’est un surcoût majeur qui les pousse vers des alternatives dont l’e-cig est la plus connue.

La France, marché majeur de l’e-cigarette

Le marché de la cigarette électronique s’est développé rapidement : les vapoteuses n’existent que depuis 2010 sur le marché français, conquis seulement trois ans après la création du produit. Depuis, la croissance est impressionnante : on compte sur le territoire hexagonal environ 3.000 boutiques physiques, alors que les sites Internet se multiplient. Ces derniers profitent amplement de la hausse du e-commerce en France qui pèse désormais plus de 13% du commerce de détail (selon les données de la Fevad pour 2021).

La croissance a bien évidemment marqué le pas à la suite de l’explosion du marché : le pic a été atteint en 2018 avec une hausse de 21% des ventes, tous produits confondus. Mais les prévisions pour les années à venir restent élevées : entre 5% et 10% par an selon les estimations, jusqu’en 2023.

Deux types de marchés pour la cigarette électronique

D’un point de vue des typologies de boutiques, ou de sites Internet, il y a deux grandes tendances. D’un côté, on trouve les commerces qui se sont spécialisés uniquement dans les e-liquides, les produits à mettre dans la cigarette électronique afin de vapoter et qui contiennent, ou non, de la nicotine.

De l’autre côté, certaines boutiques physiques comme sur Internet ont préféré se spécialiser dans les vapoteuses en elles-mêmes. Une véritable tendance au « modding », soit au fait de créer sa propre cigarette électronique en modifiant la puissance ou encore les embouts et les brûleurs, est née chez des passionnés. Entre les deux, des sites et boutiques (cliquez ici) ont opté pour un commerce hybride, mêlant le produit à vapoter et des vapoteuses plus ou moins chères et personnalisées.

Et niveau personnalisation, certains ont poussé le bouchon très loin : Shisha Sticks, société britannique, détient le record de prix de la vapoteuse la plus chère du monde avec un produit lancé en 2013 pour 645.000 euros. Car, comme pour toute chose, du moment où elle existe certains décident d’en faire une version ultra-luxe. En l’occurrence, le modèle de Shisha Sticks présente 246 diamants de deux carats, de l’or et même un diamant d’une valeur de 54.000 euros à lui seul. Mais il existe des cigarettes électroniques pour tous les prix, de quelques dizaines à quelques milliers d’euros.

Aucun commentaire à «Cigarette électronique : un marché qui devrait continuer de croître»

Laisser un commentaire

* Champs requis