Classement Forbes : Angela Merkel est la femme la plus puissante du monde

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 22 mai 2013 à 15h15

Pour la troisième année consécutive et la huitième fois en 10 ans, Angela Merkel, la Chancelière allemande, se retrouve en tête du classement Forbes des femmes les plus puissantes du monde. "C'est la colonne vertébrale de l'Union européenne et elle porte le destin de l'euro sur ses épaules", écrit le magazine. Derrière Merkel, on retrouve une autre femme politique, la présidente brésilienne Dilma Rousseff. C'est la femme de Bill Gates, Melinda, qui trust la troisième position de ce classement. Suivent ensuite Michelle Obama (4e) et Hilary Clinton (5e). Cette dernière perd 3 places par rapport à l'an dernier. Un déclassement dû, entre autre, au fait qu'elle a quitté le Département d'Etat. La directrice générale de Facebook, Sheryl Sandberg, est à la sixième place.

Notre première française dans ce classement, Christine Lagarde, la directrice du FMI gagne deux place par rapport à l'an dernier et se retrouve donc à la 7e position dans le classement des femmes les plus puissantes du monde.

Dans ce classement, on compte 24 dirigeantes de sociétés qui ont généré des revenus combinés de 893 milliards de dollars en 2012. Il y a aussi 9 chefs d'Etat dans ce classement.

Parmi les autres femmes du classement, des artistes (Beyoncé Knowles, 31e, Angelina Jolie, 37e ou la chanteuse sud américaine Shakira, 52e) et des personnalités des médias. La directrice de la rédaction du New York Times Jill Abramson est 19e, la célèbre Oprah Winfrey est à la 13e place et Arianna Huffington, créatrice du Huffington Post figure à la 56e place.

Retrouvez le classement complet et en image sur le site de Forbes.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.