Et le musicien français le mieux payé en 2012 est …

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 23 janvier 2013 à 15h47

Et le musicien français le mieux payé en 2012 est... Johnny Hallyday. Notre rockeur national a empocher 7,6 millions d'euros. Avec un ce sacré montant, Johnny se retrouve loin, loin devant ses petits camarades. Johnny Hallyday "a bouclé en 2012 un marathon d'une quarantaine de concerts dont trois au Stade de France, attirant 650 000 spectateurs", tandis que son album "L'attente", très bien accueilli par la critique, s'est écoulé à près de 380 000 exemplaires en moins de deux mois, indique le magazine. Selon Challenges, à l'origine de ce classement, le producteur de sa tournée Gilbert Coullier lui aurait versé "une avance de 2,5 millions d'euros pour une nouvelle série de concerts en 2013".

Le second chanteur le mieux payé est le DJ David Guetta avec 3,1 millions d'euros, grâce notamment à ses concerts et prestations dans des discothèques et ses 200 000 ventes d'albums.

Première femme du classement, Mylène Farmer se hisse sur la troisième marche du podium grâce au succès de son album "Monkey Me", écoulé à 400.000 exemplaires en un mois. Ses revenus pour 2012 atteignent 3 millions d'euros.

Suivent derrière, avec moins de la motié des revenus de Mylène Farmer, le juré de "The Voice" Florent Pagny et Patrick Bruel avec un revenu de 1,4 million d'euros, Nolwenn Leroy (1,3 million d'euros) et M Pokora (1,2 million). Jean-Louis Aubert (1,2 million), Francis Cabrel (1,1 million) notamment grâce aux droits perçus sur la reprise de "Je l'aime à mourir" par Shakira) et -M- avec tout juste 1 million d'euros, complètent le classement.

Challenges a établi ce palmarès en collaboration avec Weave, cabinet de conseil en stratégie opérationnelle. Le classement porte sur les revenus 2012 des chanteurs français vivants, générés par leur activité musicale sur le territoire national, hors revenus connexes (contrats cinématographiques, publications, prises de participation dans des sociétés, cachets télévisuels...), avances et droits.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.

Laisser un commentaire

* Champs requis