Comment le secteur public peut-il accélérer sa transformation digitale ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Patrick Rohrbasser Modifié le 14 janvier 2019 à 9h56
Rgpd Marketing Digital Enjeux
67%En 2017, les Français étaient 67% à effectuer leurs démarches administratives ou fiscales en ligne.

Véritable enjeu de compétitivité pour les entreprises, la transformation digitale est loin d’être l’affaire exclusive du secteur privé, et concerne tout autant les acteurs du secteur public. Ils s’emploient d’ailleurs, depuis plusieurs années, à assurer la modernisation de leurs services pour s’adapter aux nouveaux usages et besoins des citoyens.

C’est l’une des priorités données aux administrations par le gouvernement français dans le cadre de son programme « Action Publique 2022 », avec un objectif de dématérialisation totale des services publics à horizon 2022. Si le processus de transformation digitale du secteur public français est déjà bien amorcé, la phase de transition est en train de s’accélérer pour réussir à rapprocher les citoyens, les entreprises et les collectivités, et offrir au citoyen un parcours cohérent. Quelles sont les solutions et les techniques dont dispose le secteur public pour réussir sa transformation digitale ?

Secteur public et digitalisation : des premiers pas balbutiants au déploiement

Le secteur public a parcouru du chemin en termes de transformation digitale, depuis les premiers pas de l’administration électronique dans les années 2000 jusqu’à aujourd’hui. La modernisation des infrastructures et des métiers représente un défi de taille pour le secteur, qui doit respecter des niveaux d’exigence élevés en matière de maîtrise des dépenses publiques, de gestion du risque et de respect des normes de conformité. Il a également dû surmonter divers obstacles, d’ordre culturel, budgétaire ou encore structurel, liés à un modèle hiérarchique très vertical, à un fonctionnement en silo et à des cycles d’investissement et de programmation traditionnellement plus longs. A cette liste de contraintes s’ajoute également celles techniques et technologiques inhérentes aux technologies vieillissantes alors en place.

La digitalisation du secteur public et de ses services constitue également une attente forte de la part des citoyens. Selon le Baromètre du numérique 2017, issu d’une étude réalisée par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CREDOC), les Français aspirent en effet à une « numérisation de la vie citoyenne », reflétant l’usage croissant d'internet dans les autres domaines de leur vie de tous les jours. En 2017, ils étaient 67% à effectuer leurs démarches administratives ou fiscales en ligne et ce chiffre progresse chaque année. Des résultats qui confirment la nécessité de disposer d’un service dématérialisé de qualité, fiable et disponible sans interruption.

Le succès dépend des outils technologiques choisis

Pour réussir leur transition numérique et optimiser leur efficacité, les acteurs publics doivent choisir des fournisseurs ayant une excellente compréhension de leurs enjeux. Il y a encore des progrès à faire avant que les solutions numériques ne répondent parfaitement aux besoins complexes et très spécifiques du secteur, dus à l’hétérogénéité de ses différents domaines (santé, transports, enseignement, administrations et collectivités).

Avec un accompagnement adapté, les organismes du secteur public seront à même d’obtenir une meilleure fluidité et une plus grande interopérabilité de leurs données, accélérant ainsi leur transformation digitale. Ils pourront proposer à leurs usagers des services plus efficaces et de meilleure qualité, tout en répondant aux exigences du secteur en matière de maîtrise des coûts, de gestion du risque et de respect de la conformité. S’il reste encore du chemin à parcourir, la transformation digitale du secteur public est en pleine accélération du fait d’une prise de conscience de sa nécessité, combinée à l’identification des partenaires adaptés à l’accompagnement de son déploiement, en passant par l’évolutivité des outils technologiques la facilitant. Cette tendance se confirme selon une enquête Gartner de 2017 qui affirme que le secteur public devrait connaître une transformation digitale plus importante que celle des autres secteurs (excepté celui de la défense).

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Patrick Rohrbasser a rejoint Veeam, leader de la gestion intelligente des données assurant l’hyper-disponibilité des entreprises, en 2016, en tant que Country General Manager France et Afrique du Nord. Il est nommé, quelques mois plus tard, Regional Vice-President France et Afrique du Nord de Veeam, poste qu’il occupe actuellement. Auparavant, il a dirigé Citrix France et occupé le poste de Country manager France chez CommVault.