Confinement : les Français bien préparés, mais de nouvelles habitudes émergent

Par Anton Kunin Modifié le 14 avril 2020 à 15h34
Confinement Emotions Fenetre
84%Parmi les personnes qui télétravaillent, 84% indiquent être bien équipées pour le faire.

Les Français sont nombreux à avoir fait des stocks avant le confinement et se sentent majoritairement bien équipés pour passer cette période. En revanche, ils n’osent pas encore faire de projets pour l’après-confinement.

16% des Français ont changé de logement avant le confinement

Les Français ont-ils anticipé le confinement ? Selon un sondage Harris Interactive pour Cetelem, la réponse est « oui » : 39% de nos compatriotes indiquent avoir fait quelques stocks de produits alimentaires et 31% avoir acheté plus que d’ordinaire des produits d’hygiène. Parmi les personnes qui ont choisi de faire des stocks, 48% ont acheté des produits non périssables (pâtes, riz, conserves) et 34% des produits surgelés.

Certains ont profité des derniers jours avant le confinement pour prendre des rendez-vous médicaux (21%) ou de soins (18%) et 16% déclarent s’être déplacés dans un autre logement que celui qui leur est habituel pour vivre mieux leur confinement. Les moins de 35 ans sont d’ailleurs particulièrement nombreux à avoir fait des stocks (55%), à acheter plus que d’habitude de produits d’hygiène (43%) et à changer de logement (30%).

Pendant le confinement, 1 Français sur 3 pourrait découvrir une alternative aux courses en magasin

Sans surprise, les Français sont nombreux à changer leurs habitudes en matière d’alimentation. Plus de la moitié (54%) indiquent souhaiter réduire la fréquence à laquelle ils font leurs courses. Les Français sont également nombreux à envisager des solutions alternatives, leur évitant de se déplacer dans les magasins, comme le Drive (48%, dont 19% l’utiliseraient pour la première fois en période de confinement), la livraison à domicile (31% dont 17% pour la première fois) ou encore la livraison de plats cuisinés à domicile (20% dont 7% pour la première fois). Au total, 33% des Français pourraient découvrir une alternative aux courses en magasin pour la première fois pendant la période de confinement.

Quid de l’équipement nécessaire ? Dans l’ensemble, les Français se sentent bien équipés pour faire face au confinement : 93% indiquent avoir une bonne connexion Internet, 92% ont les produits d’hygiène dont ils ont besoin, 91% ont suffisamment de divertissements (bibliothèque, accès à des chaînes de télévision ou à des plateformes de contenus en ligne par exemple). Et parmi les personnes qui télétravaillent, 84% indiquent être bien équipées pour le faire. En revanche, l’après-confinement semble encore flou : le sondage nous apprend que 86% ne se projettent pas dans l’après et peinent à faire des projets sans plus de visibilité sur la situation.