Contrôle technique : embouteillage probable dans les centres auto

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 16 mars 2022 à 11h55
Coronavirus Controle Technique
1,5 million1,5 million de véhicules ont été concernés par le report de deux mois du contrôle technique lors du premier confinement.

Voici un anniversaire auquel il va être difficile de couper : celui du premier confinement lié à la pandémie dont nous ne sommes, paraît-il pas encore totalement débarrassés... Rassurez-vous, je n’ai pas prévu de vous en parler, d’autres le feront pour moi aujourd’hui et demain. En revanche, je joue à plein mon rôle aujourd’hui en vous lançant un signal d’alarme : jetez un œil sur votre vignette de contrôle technique histoire de voir quelle est sa date de fin de validité. Si elle tombe en mai, juin ou juillet prochain, attendez-vous à avoir de gros ennuis si vous n’anticipez pas avant.

Emboutaillage probable dans les centres auto pour contrôle technique

En effet, vous l’avez peut-être oublié, mais lors du premier confinement, les contrôles techniques automobiles avaient été prorogés de deux mois, faute de pouvoir les passer alors que tout était fermé. Au total, la mesure a profité à 1,5 million d’automobilistes.

Seulement voilà : deux ans plus tard, il va donc y avoir... 1,5 million d’automobiles à contrôler en plus qu’en temps normal, et ce, de mai à juillet prochain. Quand on sait que les centres auto contrôlent normalement 500.000 véhicules par mois, il est facile de visualiser l’embouteillage qui se profile à l’horizon. Ce sont Auto Sécurité et Sécuritest, les deux réseaux de contrôle technique leaders du marché français, qui ont averti les médias.

Prenez RDV maintenant dans un centre auto

Mon conseil du jour est donc simple : rencardez-vous auprès de votre centre de contrôle technique. Quand je dis rencardez-vous, j’entends bien entendu “prenez un rencard”, bloquez un rendez-vous en mai ou juin si c’est possible.

Et si la date est trop lointaine, n’hésitez pas à avancer la date du contrôle sur avril ou mai. Quelques semaines perdues sur la durée de validité du contrôle technique sont bien moins pénalisantes qu’un contrôle technique périmé et pas de rendez-vous à l’horizon, juste avant les départs en vacances...

Retrouvez le podcast

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Contrôle technique : embouteillage probable dans les centres auto»

Laisser un commentaire

* Champs requis