Contrôle technique : pas pour les motos en janvier 2022

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 15 avril 2021 à 6h29
Harley Davidson Motos Chiffres Affaires
50 EUROSLe contrôle technique pour une voiture coûte entre 50 et 130 euros selon la motorisation.

Les motards seront contents de l’apprendre, après le tollé que la mesure avait provoqué auprès de leurs fédérations : le contrôle technique, censé devenir obligatoire pour les motos et autres deux-roues le 1er janvier 2022, ne se fera pas. Du moins, pas à cette date.

Un contrôle technique tous les deux ans pour les motos ?

L’idée du gouvernement, qui voulait par ce biais lutter contre la pollution des motos mais également renforcer la sécurité des motards, était simple : transposer les règles du contrôle technique (CT) appliquées aux voitures… aux motos et autres deux-roues (et trois roues pour certains modèles). Le projet prévoyait donc que ces engins devaient passer un CT tous les deux ans, ce qui est le cas pour les voitures après la quatrième année.

Mais les fédérations de motards se sont levées contre cette idée, jugeant le principe absurde et peu utile, au-delà de représenter un surcoût pour les détenteurs de motos. Et ce même si le gouvernement français ne faisait en réalité qu’appliquer une directive européenne datant de 2020 pour laquelle la France avait obtenu une dérogation de deux ans… et qui avait donc prévu de la faire entrer en vigueur le 1er janvier 2022.

Pas de contrôle technique… vers un conflit entre Paris et Bruxelles ?

À la suite d’une réunion entre les fédérations de motards et le ministère des Transports, qui suivait une mobilisation massive des motards contre le projet le week-end du 10 avril 2021, l’idée semble abandonnée. La Fédération Française des Motards en Colère (FFMC), dans un communiqué de presse publié le 14 avril 2021, annonce que le ministère a reconnu « l’impossibilité de cette mise en place et évoque l’idée d’un contrôle 'visuel' de sécurité assorti d’un contrôle de bruit et de pollution ».

Le contrôle technique pour les motards n’entrera donc pas en vigueur le 1er janvier 2022… mais l’affaire est loin d’être réglée : désormais, c’est un conflit entre la France et l’Union européenne qui s’ouvre. La France est en effet obligée d’appliquer les directives européennes, ce qu’elle a décidé de ne pas faire, et ce malgré un premier délai accordé par Bruxelles. La Commission européenne pourrait donc envisager des pénalités financières contre l’Hexagone pour non-respect de la directive.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Contrôle technique : pas pour les motos en janvier 2022»

Laisser un commentaire

* Champs requis