Coronavirus : quelle indemnité pour les indépendants ?

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 10 mars 2020 à 16h26
Independant Autoentrepreneur Coronavirus Arret Maladie
20 joursLes indemnités compensatrices d'arrêt de travail sont d'une durée de 20 jours maximum.

Qu'en est-il du coronavirus et des arrêts maladie. Si vous êtes salarié, l’équation est simple : même si vous n’êtes pas malade, dans certains cas, vous pouvez et même vous devez rester à la maison.

Une prise en charge pour les indépendants et auto-entrepreneurs

Cela vaut si vous êtes susceptible d’avoir été en contact avec une personne malade, ou si vous devez garder un ou des enfants à domicile. L’arrêt de travail qui vous sera délivré sans difficulté par un médecin, même par le biais d’une téléconsultation, sera de deux semaines.

Mais que se passe-t-il si vous êtes indépendant, ou encore, auto-entrepreneur ? Et bien le gouvernement vient de changer les règles dans un décret. Que vous soyez malade, susceptible d’avoir été contaminé, ou encore garde d’enfant à domicile, vous avez droit à une prise en charge par la Caisse nationale d’assurance maladie, et à ce titre, vous pourrez toucher des indemnités compensatrices d’arrêt de travail.

Veillez à ce que votre dossier soit complet

Cette prise en charge d’une durée de 20 jours maximum se fera sans condition d’ouverture de droits, c’est-à-dire, sans un minimum de cotisation ou d’ancienneté dans le système. Précision utile : l’arrêt-maladie “coronavirus” ne vous interdit pas pour autant de travailler, du moment que vous restez confiné à votre domicile.

Sachant que les administrations risquent d’etre engorgées de demandes, si vous êtes concerné, ne trainez pas pour envoyer votre demande, et envoyez un dossier complet du premier coup. Sinon, votre prise en charge risque de traîner en longueur, et le versement des indemnités aussi...

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis