Covid-19 : interdiction des rassemblements de plus de 1.000 personnes

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 9 mars 2020 à 9h58
Coronavirus Encadrement Prix 1
3,4%Le taux de mortalité du coronavirus a été estimé à 3,4% début mars 2020.

Alors que la France compte, au 9 mars 2020, plus de 1.200 cas confirmés de coronavirus, le gouvernement ne se résout toujours pas à passer en « phase 3 » de l’épidémie. Certaines régions, notamment l’Alsace, sont donc en « phase 2 renforcée », ce qui n’a pas manqué d’être moqué par les internautes. Néanmoins, de nouvelles mesures ont été annoncées le 8 mars 2020.

La limite des rassemblements fixée à 1.000 personnes… en lieu clos

Elle était fixée à 5.000 personnes jusque-là, mais cela n’aura pas suffi. Face à l’évolution de la pandémie de Covid-19 en France, Olivier Véran, ministre de la Santé, a annoncé le 8 mars 2020 que l’interdiction des rassemblements en lieu clos est désormais appliquée dès 1.000 personnes. Finalement, les artistes qui s’étaient moqués de la limite arbitraire de 5.000 personnes avaient raison : ce n’était pas suffisant.

Par contre, et étonnamment, aucune restriction officielle et totale n’a été annoncée pour les rassemblements en lieu ouvert, comme les stades. Il est vrai que des supporters qui crient à s’en arracher les cordes vocales et qui sont serrés comme des sardines dans les stades ne risquent pas de se contaminer les uns les autres.

Les transports ne sont pas concernés

Alors que Muriel Pénicaud avait fustigé, le 5 mars 2020, tout recours au droit de retrait pour les travailleurs de la RATP après les premiers cas détectés dans l’entreprise, le gouvernement semble suivre son avis : l’interdiction de rassemblement en lieu clos ne concerne pas les transports en commun. Impossible, pour l’heure, de paralyser les grandes villes, notamment Paris, et leur métro.

Reste que la situation évolue rapidement et il n’est pas impossible que la France se retrouve contrainte de prendre des mesures similaires à celles de l’Italie, pays le plus touché d’Europe avec plus de 7.000 cas, où des régions entières du Nord sont confinées.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Covid-19 : interdiction des rassemblements de plus de 1.000 personnes»

Laisser un commentaire

* Champs requis