Covid-19 : le télétravail pour éviter le reconfinement ?

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 11 février 2021 à 15h49
Teletravail Eviter Reconfinement
100€Une étude a estimé à 100 euros par mois en moyenne le coût du travail à la maison.

Pour l’instant donc, ça passe. L’espoir de pouvoir continuer à traverser la crise sanitaire sans reconfiner tout le monde persiste, même si les milliers d’entreprises et d'institutions condamnées à rester fermées souffrent terriblement.

Le télétravail ne peut s'appliquer à tous

La clef, à en croire Élisabeth Borne, la ministre du Travail, c’est le télétravail justement. En restant chez eux, les Français qui le peuvent ne risquent pas d’être contaminés dans les transports et au bureau. Et comme un tiers des enfants sont déjà en vacances, et vendredi soir, un autre tiers, les risques de contamination à l’école vont également diminuer d’autant.

Mais on découvre que le télétravail n’est pas une panacée. D’abord, seul un Français sur trois peut télétravailler parce que son poste le permet. Vous qui m’écoutez et n’avez jamais télétravaillé un seul jour, je sais combien tout cela peut vous paraître déconnecté de votre réalité. On ne peut pas télétraire et télénourrir les vaches, ni non plus télécuire les baguettes, pour ne donner que deux exemples évidents sans ignorer tous les autres emplois qui ne se télétravaillent pas.

Le télétravail a un coût

Ensuite, et bien le télétravail, ça coûte un peu : une étude évalue à 100 euros en moyenne le coût mensuel du travail à distance depuis la maison. C’est évidemment une moyenne, qui va de 13 euros, à 174 euros par mois, en fonction de la taille du logement, du mode de chauffage, de l’existence ou non d’une cantine sur son lieu de travail, et des frais d’équipement informatique et d’abonnement internet, le cas échéant.

Mais l’étude a un biais : elle oublie que le télétravailleur n’a pas à se déplacer, ce qui est un gain de temps et d’argent évident. Qu’il peut également gérer depuis chez lui certaines choses auparavant déléguées. Une chose est sûre : notre manière de travailler est en train de changer, et elle changera encore demain. Pourvu que ce soit en mieux pour vous.

Retrouvez le podcast

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Covid-19 : le télétravail pour éviter le reconfinement ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis