PIB : le scenario d’une croissance à 6,7% en 2021 s’est réalisé

Par Anton Kunin Modifié le 12 janvier 2022 à 11h50
Crise Economique Chiffres Pib
64%Selon les dirigeants d'hôtels et autres établissements d'hébergement interrogés par la Banque de France, en 2021 l'activité se situerait à 64% de son niveau d'avant-crise.

Même si les données à disposition actuellement sont préliminaires, les économistes de la Banque de France sont confiants qu’à titre de l’année 2021, le PIB français enregistrera une hausse de 6,7%, comme prévu dans les estimations.

La croissance du PIB a été impressionnante en 2021, mais il ne faut pas oublier l’effet de base

Les prévisions très optimistes quant à la reprise économique en 2021 sont en voie de se réaliser. Dans sa dernière note de conjoncture, la Banque de France nous apprend aujourd’hui que le rythme de croissance du PIB français a enfin retrouvé son niveau d’avant-crise durant le troisième trimestre 2021. Ce rythme devrait d’ailleurs être dépassé de 0,75 point en décembre 2021. Grâce à cela, le PIB devrait enregistrer une hausse de 0,6% au titre du quatrième trimestre 2021 et de 6,7% en année pleine.

Cet optimisme doit toutefois être relativisé. D’une part, il ne faut pas oublier l’effet de base : cette croissance de 6,7% est calculée par rapport à 2020, qui avait été une année désastreuse pour l’économie française. Quand on compare le PIB de 2021 à celui de 2019, on voit qu’il a à peine connu une croissance. D’autre part, l’estimation de l’activité en ce début de 2022 est entourée d’un plus fort degré d’incertitude dans un contexte caractérisé par l’actuelle flambée épidémique.

Les prévisions sont sombres pour l’hébergement-restauration et l’événementiel

Dans le cadre de son enquête de conjoncture, rendue publique par la même occasion, la Banque de France a également interrogé 8.500 chefs d’entreprise. Selon eux, l’activité a progressé en décembre 2021 dans l’industrie et les services marchands et, de façon plus modérée, dans le bâtiment.

Les chefs d’entreprise interrogés estiment qu’en 2022, l’activité progresserait très légèrement dans l’industrie (sauf dans l’automobile et les produits informatiques, électroniques et optiques, du fait notamment des difficultés d’approvisionnement en composants) et serait stable dans le bâtiment. L’hébergement-restauration et l’événementiel devraient connaître un repli, tandis que les services aux entreprises resteraient bien orientés.

Aucun commentaire à «PIB : le scenario d’une croissance à 6,7% en 2021 s’est réalisé»

Laisser un commentaire

* Champs requis