Dailymotion Camera : l’appli française pour concurrencer Vine et Instagram

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 25 juillet 2013 à 16h15

Si le petit français n'a pas le droit d'être racheté, il n'en continue pas moins son chemin. Le site de vidéos en ligne Dailymotion a sorti jeudi 25 juillet sa propre application mobile de vidéos afin de concurrencer Vine et Instagram, deux leaders sur le marché des applications photos/vidéos.

Stop motion, HD, 16/9e... les fonctionnalités de l'application sont nombreuses et l'appli, bien sûr une appli gratuite, s'utilise plus ou moins de la même manière que le leader de la micro vidéo, Vine. Le fonctionnement est donc assez simple : il suffit de toucher l'écran. Tant que vous maintenez une pression, ça enregistre. Levez le doigt, l'enregistrement se stoppe automatiquement et reprend dès que vous appuyer sur l'écran.

30 millions d'euros d'investissements

Une fois votre enregistrement terminé vous pourrez monter votre vidéo, votre clip, votre film de vacances, etc... Là où se démarque véritablement Dailymotion, c'est avec les limites d'enregistrement imposées par Vine (6s) ou même Instagram (15s). Dailymotion n'en a pas.

Le petit Français revient donc dans la course aux internautes après avoir pris depuis quelques années, souligne Presse-Citron, un tournant en direction des professionnels. Mais le petit français aura-t-il les épaules face aux géants américains ? Orange, à qui Dailymotion appartient, a annoncé il y a quelques jours, des investissements en direction de se filiale de vidéos en ligne de l'odre de 30 millions d'euros.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.

Laisser un commentaire

* Champs requis