Construction d’une piscine : il est trop tard pour cet été

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Perrine de Robien Modifié le 17 avril 2021 à 12h20
Piscine Delai Livraison
27,5%En 1 an, les livraisons de nouveaux bassins ont flambé de 27,5%.

La piscine n’est plus un symbole de richesse et le nombre de demandes explose, en particulier depuis le premier confinement. Il faut désormais compter 4 mois de délai de livraison.

Trop tard pour les travaux de piscine enterrée

Cela fait plusieurs années que vous vous tâtez à faire construire une piscine enterrée et ça y est, vous êtes prêt à vous jeter à l’eau ? Trop tard… Si vous espériez vous baigner dedans cet été, il faudra attendre l’été prochain. Les piscinistes sont débordés de demandes et mettent près de 4 mois pour livrer un bassin.

Autrement dit, en vous y prenant maintenant, vous pourriez, dans le meilleur des cas, vous baigner le 15 août, c’est-à-dire quasiment à la fin des vacances. La demande est grandissante, et les différents confinements ont accentué le phénomène. Selon la fédération des professionnels de la piscine et du spa (FPP), « Au total, 70.300 piscines enterrées ont ainsi été livrées en 2020, ainsi que 126.500 nouvelles piscines hors-sol » lit-on dans Capital.

La piscine n’est plus un symbole de richesse

La FPP a calculé qu’en 1 an « les livraisons de nouveaux bassins ont flambé de 27,5% » lit-on dans les colonnes du magazine. Si vous voulez à tout prix faire des plongeons dans votre propre bassin pendant l’été 2021 et que vous ne vous réveillez que maintenant pour lancer les travaux, reportez-les et investissez dans une piscine hors-sol. Certes, ce modèle a moins de charme que la piscine enterrée mais elle n’est pas sans avantage : beaucoup moins chère, rapide et simple à installer, pas de permis de construire, pas d’augmentation de la taxe foncière, etc.

En France, l’on compte près de 3 millions de piscines enterrées qui ont été installées en un an chez les particuliers. Selon une étude de la FPP réalisée en 2018, les piscines se sont démocratisées en France et elles ne sont plus uniquement réservées aux plus aisés. 42,2% des détenteurs de piscines (enterrées ou hors-sol fixes) touchent des revenus mensuels compris entre 1.500 € et 3.000 €, tandis que 31,9% perçoivent entre 3.000 € et 4.500 € par mois et que 20,4% gagnent plus de 4.500 € mensuels.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste spécialisée dans la santé et l'économie.

Aucun commentaire à «Construction d’une piscine : il est trop tard pour cet été»

Laisser un commentaire

* Champs requis