Soldes : sur Internet les délais de livraison font grincer les dents des acheteurs

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 7 août 2014 à 13h05

Pendant les soldes on est tous à l'affût des meilleures affaires et de plus en plus de Français se tournent vers les soldes en ligne : efficaces, rapides et sans la « foule » des magasins classiques, les soldes sur Internet convainc par des prix défiant parfois toute concurrence. Mais c'est après-coup que les choses se corsent. Car la livraison, elle, laisse parfois à désirer.

Le nombre de consommateurs satisfaits des soldes sur Internet en baisse

Les soldes d'été 2014 se sont terminées le 29 juillet 2014 et il est l'heure du bilan. Si globalement les commerçants n'ont pas été satisfaits de cette période censée apporter un gros chiffre d'affaires et qui a fortement souffert de la baisse du pouvoir d'achat, les clients également semblent être moins contents qu'en 2013. En tout cas en ce qui concerne les soldes virtuelles.

Plus d'un acheteur sur dix a été déçu de sa commande, le taux de satisfaction baissant de 5 point en cette année 2014 et s'établissant à 85,6%. En cause, tout particulièrement, les délais de livraison qui sont la bête noire des sites de vente sur Internet.

Car faire face à l'afflux de commandes entraîne parfois des délais voire des problèmes de traitement que certains sites n'ont pas encore été en mesure de résoudre. Ainsi, 20% des commandes n'auraient pas été livrées dans les délais selon l'étude Sceau de Confiance Fia-Net.

Les sites connus sont les plus utilisés

Alors qu'il y a encore quelques années faire les soldes sur Internet demandait un minimum de patience et quelques recherches sur Google, aujourd'hui les Français semblent connaître la toile et se fient aux sites sur lesquels ils ont déjà commandé auparavant.

64,5% des interviewés déclare en effet qu'il a commandé sur un site déjà précédemment utilisé. Une habitude qui prend de plus en plus sa place dans les habitudes de consommation des Français puisque pour les soldes d'été 2013 seuls 42,4% des Français avaient commandé sur un site déjà connu.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis