Les montants des dividendes ont chuté de 45% en Europe

Par Anton Kunin Modifié le 27 août 2020 à 18h45
Dividendes 2020 Actionnaires 2
80%8 sociétés françaises sur 10 ont réduit ou annulé leurs dividendes au deuxième trimestre 2020.

Crise économique oblige, les sociétés cotées ont été très nombreuses à diminuer voire annuler tout simplement le versement de dividendes en 2020. Une étude de Janus Henderson fournit pour la première fois un chiffrage de ce qui est le plongeon le plus important depuis la crise de 2008-2009.

Baisse des dividendes : certains pays européens sont très touchés, d’autres beaucoup moins

Il fallait s’y attendre : la crise économique provoquée par l’épidémie de Covid-19 n’a pas manqué d’avoir un impact sur les dividendes cette année. Au deuxième trimestre 2020 (une période cruciale pour le versement de dividendes en temps normal), les montants versés aux actionnaires au titre de dividendes ont chuté de 22% dans le monde (pour atteindre 324,1 milliards d’euros), de 45% en Europe (70,7 milliards d’euros) et de 57% en France (11,2 milliards d’euros).

En Europe, 54% des sociétés cotées ont réduit leurs dividendes, et les deux tiers d’entre elles les ont purement et simplement annulés. On observe néanmoins d’importantes divergences au sein du continent : les baisses ont été les plus importantes en France, Espagne, Italie et Suède, tandis que l’Allemagne a été beaucoup moins touchée (les dividendes diminuant d’un cinquième seulement), et la Suisse pas affectée du tout.

Chute des dividendes : la France, pays européen le plus touché

En France, où les dividendes ont baissé plus que dans n’importe quel autre pays d’Europe, un tiers de la baisse est attribuable à l’annulation des dividendes par les banques. Les sociétés des secteurs de la consommation et de l’industrie ont également été fortement touchées. En tout, 8 sociétés françaises sur 10 ont réduit ou annulé leurs dividendes.

Selon Janus Henderson, même si l’année n’est pas encore terminée, il est déjà clair que 2020 sera la pire année pour les dividendes mondiaux depuis la crise financière de 2008-2009.

Aucun commentaire à «Les montants des dividendes ont chuté de 45% en Europe»

Laisser un commentaire

* Champs requis