Dons familiaux : quel argent peut-on donner sans être taxé ?

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 22 septembre 2020 à 15h18
Dons Familiaux Impots
31865 €Tous les 15 ans, un parent peut donner jusqu'à 31.865 euros à un enfant.

J’ai reçu plusieurs messages me demandant des précisions sur le fonctionnement des dons familiaux dont je vous ai parlé rapidement il y a quelques jours.

Distinction entre dons familiaux en argent et donations

Les dons familiaux de sommes d’argent ne sont pas à confondre avec les donations dont le gouvernement a modifié provisoirement les règles cet été. Dans le cas d’une donation, on transmet à un enfant une chose : cela peut-être une maison, mais aussi par exemple une voiture, des meubles ou encore des bijoux.

Dans le cas d’un don familial de somme d’argent, ce que l’on donne, c’est de l’argent évidemment. Peu de gens le savent, mais vous pouvez donner à un enfant, petit enfant ou même arrière petit enfant, jusqu’à 31.865 euros, tous les 15 ans. À défaut de descendance, on peut aussi donner à ses neveux ou à ses nièces.

Le présent usage non taxable

Là encore, peu de gens le savent, mais le don de somme d’argent peut se cumuler avec la donation, là encore, pour échapper aux taxes. Enfin, chose très importante : le don de somme d’argent et la donation ne doivent pas être confondus non plus avec le présent d’usage.

Le présent d’usage, c’est un cadeau fait à l’occasion d’un évènement particulier : un mariage, une naissance, un anniversaire bien sûr mais aussi l’obtention d’un diplôme, ou même tout simplement, Noël. Le présent d’usage, lui aussi, n’est pas taxable, mais en plus, il n’est pas plafonné. Il doit juste être cohérent par rapport à vos revenus, ou à votre patrimoine.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Dons familiaux : quel argent peut-on donner sans être taxé ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis