Austérité : les Argentins sont aussi privés de ketchup

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Modifié le 6 février 2014 à 6h27

En Argentine, les amateurs d’hamburgers, frites et Coca de chez McDonald’s sont contrariés : la distribution de ketchup au sein de l’enseigne s’est arrêtée…du moins pour l’instant. Les raisons politiques et économiques semblent expliquer cette pénurie.

Economiquement, le pays subit de plein fouet un fort taux d’inflation (le taux d’inflation devrait atteindre 30 % en 2014) ainsi que la dévaluation de sa monnaie, le "peso".

Politiquement, le gouvernement a opté pour des mesures rigides en matière de contrôle des importations et des échanges de devise. En effet, il est extremement compliqué pour les entreprises basées en Argentine d’échanger leurs monnaies locales contre des dollars.

Résultat : des frites orphelines, des consommateurs frustrés et une polémique qui enfle sur la toile.

Alors que l’ensemble des prix à la consommation ne cesse de croitre, de nombreux citoyens argentins ont profité de cette nouvelle disette « surréaliste » pour exprimer leur colère contre un gouvernement qu’ils jugent responsable des maux économiques dont souffre l’Argentine.

Après la grave crise de 2001, l’Argentine doit faire face à un nouveau chaos. A défaut d’être servi en ketchup, c’est toute une population qui est entrain de trinquer ou de déguster (voyez le comme vous le voulez) pour les errements de leur élite.

Et si les gouvernants argentins ne réagissent pas rapidement, c’est l’addition qui risque d’être salée . Faites confiance à la révolte populaire, ça ne manquera pas de piquant…

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Laisser un commentaire

* Champs requis