Edouard Philippe : des mesures d’économies pour contenir le déficit à 3%

Par Olivier Sancerre Modifié le 29 juin 2017 à 19h03
Deficit Public Cour Comptes Philippe 1
2 147 MILLIARDSLa dette publique française a atteint 2 147 milliards d'euros.

La Cour des comptes a rendu un avis sévère sur la gestion du précédent gouvernement. Selon les sages de la rue Cambon, le déficit va se monter à 3,2% du PIB cette année, alors que l'équipe au pouvoir avant les élections promettait un déficit à 2,8%.

0,4 point d'écart : cela ne parait pas énorme à première vue, mais cela représente tout de même 8 milliards d'euros. Surtout, c'est une promesse qui vole en éclat. « Inacceptable », pour Edouard Philippe qui a vivement réagi à cet audit de la Cour des comptes. « Nous héritons d'un dérapage de plus de 8 milliards d'euros. 8 milliards d'euros (…) alors que l'équipe sortante s'était engagée à un déficit à 2,8% du PIB. Le gouvernement précédent a signé des « chèques en bois », selon le Premier ministre.

Les chèques en bois de la France

Cette situation place la France dans une position de « grande difficulté » vis à vis de ses partenaires européens, pointe-t-il encore. Difficile en effet de plaider en faveur de mesures d'investissements alors que Paris ne respecte pas son budget. Ce dérapage budgétaire met le nouveau gouvernement nommé par Emmanuel Macron en situation de porte à faux. Pour résoudre l'équation, Edouard Philippe a annoncé son intention de « contenir le déficit à 3% dès cette année ».

Des économies encore à préciser

Pour ce faire, il a expliqué ne pas vouloir augmenter les impôts ; en lieu et place, « nous le ferons par des mesures d'économies ». Le locataire de Matignon n'a pas voulu détailler ces nouvelles mesures, mais son discours de politique générale, qu'il donnera mardi prochain à l'Assemblée nationale, sera une première occasion d'en dire plus sur sa stratégie de redressement des comptes publics.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Edouard Philippe : des mesures d’économies pour contenir le déficit à 3%»

Laisser un commentaire

* Champs requis