Éducation financière : les pouvoirs publics multiplient les initiatives

Par Anton Kunin Modifié le 26 novembre 2019 à 10h22
Loi Pacte France Epargne
86%Selon une enquête sur la culture financière des Français commanditée par la Banque de France, 86% des sondés pensent qu'un enseignement d'éducation budgétaire et financière devrait être dispensé à l'école.

Face à la perplexité des épargnants qui n’arrivent pas à raisonner au-delà du Livret A et des dizaines de milliers de nouveaux cas de surendettement chaque année, le ministère de l’Économie et des Finances et la Banque de France viennent d’annoncer une série de mesures visant à améliorer les connaissances financières de nos concitoyens.

Le nombre de « points conseils budget » va quasiment doubler

Alors que 77% des Français estiment avoir un niveau de connaissance moyen ou faible sur les questions financières (selon une enquête Audirep réalisée pour la Banque de France en mars 2019), les pouvoirs publics redoublent d’ambition pour faire évoluer les choses. Réuni le 25 novembre 2019, le Comité stratégique d’éducation financière a décidé de nouvelles mesures afin de faire bénéficier toujours plus de Français d’enseignements et de conseils dans ce domaine.

Tout d’abord, dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, 18.000 intervenants sociaux seront formés pour accompagner les personnes en situation de fragilité financière. 250 « points conseils budget » supplémentaires seront déployés d’ici la fin 2020, portant leur nombre total à 400. Partout en France seront organisés des « rendez-vous de l’épargne » à destination du grand public, afin d’apporter gratuitement et en toute impartialité des éclairages sur l’évolution du contexte économique de l’épargne et des produits d’épargne.

L’éducation financière au programme du Service national universel

Le chantier de l’éducation financière se fera aussi avec l’appui d’acteurs privés. Ces derniers seront pilotés par les « comités opérationnels régionaux d’éducation financière », qui seront créés dans chaque région. Les organismes de formation répondant aux critères de neutralité, d’accessibilité et de gratuité se verront attribuer le label « EDUCFI ».

L’éducation financière sera également au programme du Service national universel, dans son module « autonomie ». Un tel dispositif a d’ailleurs été testé en juin 2018. Enfin, pour sensibiliser le grand public à l’éducation financière, une campagne d'information sera déployée dans la presse quotidienne régionale.

Aucun commentaire à «Éducation financière : les pouvoirs publics multiplient les initiatives»

Laisser un commentaire

* Champs requis