80 % des maires de France ont vu monter la pauvreté dans leur commune

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 3 mars 2014 à 9h16

Le Secours catholique, principal acteur anti-pauvreté de France, tente d'attirer les candidats aux élections municipales quant à la pauvreté croissante. Un sujet qui pourrait bien devenir un enjeu majeur à quelques jours du premier tour de l'élection.

Ainsi donc, selon un sondage TNS-Sofres pour le Secours catholique, 80 % des maires de France déclarent avoir vu augmenter le nombre de personne en situation de pauvreté les années passées.

Le Secours catholique s'étonne de la prise de conscience des maires au sujet de la pauvreté

"Au secours catholique, on sait qu'il y a une forte dégradation de la pauvreté" a confirmé à l'AFP Bernard Thibaud, le secrétaire général de l'organisation caritative. Ajoutant "mais ce qui nous surprend c'est l'ampleur de la prise de conscience par les maires". En effet, les maires de France, qui vont être mis dans la lumière ces prochains jours à l'occasion des élections municipales, sont nombreux à avoir constaté une augmentation du nombre de personnes en situation de pauvreté dans leur commune.

Pauvreté : les maires affirment avoir fait des efforts

Dans le détail, ils sont 71 % à penser que ces personnes sont "un peu plus nombreuses qu'avant", et 9 % estiment qu'elles sont "beaucoup plus nombreuses qu'avant". Et alors que 14 % ne se prononcent pas, 6 % seulement pensent avoir vu baisser la pauvreté dans leur commune. Pour pallier à cette situation, les maires affirment en majorité avoir "fait des efforts plus importants" pour l'aide aux impayés qui concernent majoritairement les factures de gaz, d'eau, d'électricité et les loyers pour les familles en difficulté.

76 % des élus estiment que le lien social s'est dégradé en France

Pour 63 % des élus, ce sont les femmes seules avec enfants et les jeunes sans emploi qui ont souffert le plus de la pauvreté ces dernières années. Viennent ensuite les personnes en emploi précaire (62 %) et enfin les chômeurs de longue durée (55 %). Les maires sont enfin 76 % à estimer que le lien social s'est dégradé en France, mais ils sont en revanche 40 % à penser que ce lien s'est amélioré dans leur commune.

Fiche technique : Enquête réalisée du 21 janvier au 3 février par téléphone auprès d'un échantillon de 400 maires, représentatif de l'ensemble des communes françaises.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «80 % des maires de France ont vu monter la pauvreté dans leur commune»

Laisser un commentaire

* Champs requis