L’enthousiasme des Français vis-à-vis du bio s’étiole peu à peu

Par Anton Kunin Publié le 21 avril 2021 à 7h23
Carrefour Biocbon Bio 2
74%74% des consommateurs déclarent que le prix est un frein au développement de leurs achats en bio.

Après des années de croissance soutenue, le marché de l’alimentaire bio peine à progresser, nous apprend Kantar dans une nouvelle étude.

Les bienfaits du bio sont toujours perçus très positivement, mais sa consommation souffre du contexte actuel

Les Français achètent toujours du bio, mais les perspectives de croissance de cette filière apparaissent sombres. En 2019 et 2020, le poids de l’alimentaire biologique dans le total des dépenses alimentaires des ménages français s’est stabilisé à hauteur de 5,6%. Cela, après une hausse annuelle moyenne de 0,7% pendant plusieurs années.

Pour les spécialistes des études de marché de Kantar, plusieurs raisons expliquent ce phénomène. La première : les Français ont beaucoup plus dépensé cette année pour leur alimentation à leur domicile, ce qui leur a donné l’impression que les prix ont augmenté. Même si cette perception est erronée, elle est bien ancrée dans l’esprit des consommateurs. Conséquence : ils ne sont pas disposés à dépenser plus pour leurs achats alimentaires (en sachant que les produits bio sont plus chers par rapport aux produits de l’agriculture conventionnelle). En effet, 74% des consommateurs déclarent que le prix est un frein au développement de leurs achats en bio. De même, les ménages sont moins nombreux à déclarer « vouloir, à l’avenir, acheter plus souvent des produits alimentaires biologiques » (-10 points, soit 23% des personnes interrogées en 2020).

Le bio souffre de la concurrence des autres labels

Autre raison, selon les spécialistes de Kantar : le bio ne constitue plus, comme avant, la seule assurance de manger sain et de faire du bien à l’environnement. D’autres labels ont émergé, s’érigeant en solutions à ces mêmes préoccupations. Le repère qui guidait jadis le consommateur se dissipe, le bio est désormais obligé de composer avec cette concurrence.

Cela, alors même qu’en 2020, les Français qui déclarent acheter des produits alimentaires bio en ont une meilleure image qu’il y a 2 ans : ils attribuent en moyenne une note de 7,2/10 aux produits alimentaires bio, quelle que soit la marque ou le circuit de distribution étudié. La proportion de consommateurs lui attribuant une note entre 7 et 10 a même progressé de 4 points entre 2018 et 2020. Les produits bio sont perçus comme « modernes, au goût du jour » pour 70% des personnes interrogées (+14 points depuis 2018) et « proposant un large choix de produits » (62%, soit +6 points depuis 2018).

Aucun commentaire à «L’enthousiasme des Français vis-à-vis du bio s’étiole peu à peu»

Laisser un commentaire

* Champs requis