Exigeant et pressé : l’utilisateur français de smartphone n’est pas facile à vivre

Par Olivier Sancerre Modifié le 12 juillet 2013 à 17h13

Les Français sont des utilisateurs d'applications mobiles particulièrement exigeants - mais en retour, ils se montrent très satisfaits de leurs mobiles intelligents. Ce sont les principaux enseignements d'une étude sur le comportement des « mobinautes » du pays.

Menée auprès d'un échantillon de 1.003 utilisateurs de smartphones, l'étude annuelle Surikate/IFOP montre que 99% des possesseurs d'iPhone sont ravis de leur mobile, tandis qu'ils sont 96% à apprécier leur téléphone sous Android. Globalement, 53% se disent « très satisfaits ». Le marché français du smartphone, comme dans beaucoup d'autres pays, est un duopole mené par Android (53%) et iOS (27%). Petite satisfaction pour Microsoft, puisque Windows Phone est troisième avec 5% de part de marché.

Les utilisateurs d'iPhone téléchargent plus d'applications que leurs homologues sous Android. Si 62% des propriétaires de smartphones possèdent plus de 10 apps, ils sont 87% sur iPhone, et seulement 57% sur Android. À noter que 47% des hommes ont plus de 15 apps, contre 34% chez les femmes… La découverte de nouveautés logicielles passe principalement par le bouche à oreille (82%), suivi par les sites web et les blogs spécialisés (64%), puis par les vidéos (59%). 71% des personnes interrogées consultent les classements des deux boutiques (AppStore et Google Play).

Les Français sont donc exigeants en matière d'applications, et ils y consacrent peu de temps : 76% moins de dix minutes pour chercher un logiciel. Et 76% ne descendent jamais au-delà de la 25ème position : autant dire qu'il y a là un sacré challenge pour les développeurs. Ces derniers doivent non seulement rapidement attirer l'oeil du chaland, mais également connaître déjà un gros succès, car apparaître dans le top 25 de l'AppStore reste un exploit.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Exigeant et pressé : l’utilisateur français de smartphone n’est pas facile à vivre»

Laisser un commentaire

* Champs requis