Facebook crée des millions d’emplois ? FAUX disent les économistes

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 20 janvier 2015 à 14h58

C'est l'information de la journée lancée peut-être intentionnellement ce mardi 20 janvier 2015 à la veille du Forum économique mondial de Davos : Facebook se targue d'être à l'origine de plusieurs millions d'emplois dans le monde dont plusieurs dizaines de milliers en France. Une belle page de publicité pour le réseau social. Sauf que selon certains économistes ce n'est pas le cas : l'interprétation des résultats de l'étude Deloitte serait biaisée.

Facebook n'est pas Internet

Selon l'étude Deloitte reprise dans le monde entier Facebook aurait créé 4,5 millions d'emplois dans le monde de manière indirecte, l'entreprise n'employant effectivement qu'entre 4 000 et 5 000 personnes. Mais le Wall Street Journal a demandé à divers économistes de regarder la chose de plus près... et pour eux Facebook ne peut pas se vanter de ces chiffres.

Si personne ne nie que l'impact de Facebook sur le monde et sur l'économie est plus qu'important (1,35 milliard d'utilisateurs), contrairement à ce qu'a sous-entendu Sheryl Sandberg, numéro deux du réseau social, quand elle a déclaré que « certaines personnes confondent Facebook et Internet parfois », Facebook n'est pas Internet.

Il faut donc revoir l'impact dans l'autre sens.

Facebook est un effet, non une cause

C'est l'économiste Roger Noll de l'Université de Stanford qui remet les choses dans le bon ordre. « Facebook est un effet, non une cause, de l'adoption massive d'Internet ». Ce qui paraît logique. Les gens achètent en effet des smartphones pour avoir accès à Facebook entre autres et ce n'est pas parce que Facebook existe que les gens achètent des smartphones. La nuance est subtile, mais elle existe.

George Mason, toujours interrogé par le Wall Street Journal, est d'accord avec cette idée : « L'avantage des smartphones est qu'ils vous permettent d'aller sur Facebook, entre autres, et non l'inverse ».

Toutefois, pour Sheryl Sandberg, 16% des ventes de smartphones seraient dues à l'existence de Facebook.

Donc non, Facebook n'a pas créé autant d'emplois

Selon ces économistes, en somme, Facebook est important mais pas autant qu'il le prétend. Certes le réseau social est sans doute à l'origine de la création d'emplois indirects et de quelques ventes de smartphones, mais on serait loin des 4,5 millions d'emplois, des 16% de ventes de smartphones ou encore des 227 milliards de dollars de valeur ajoutée à l'économie mondiale.

facebook dit être a lorigine de plusieurs millions demplois mais ce serait faux

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis