Michel Sapin : un cadeau fiscal « nécessaire » pour les emplois à domicile

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 19 juin 2014 à 7h59

C’est Noël avant l’heure au gouvernement qui ne cesse de distribuer les cadeaux fiscaux. Interrogé sur Itele jeudi 19 juin, Michel Sapin a néanmoins déclaré qu’il fallait élargir les coups de pouce au secteur des emplois à domicile, par un allègement de charges pour les employeurs.

Embaucher une femme de ménage ou une nounou pourrait peut-être vous revenir moins cher, sur le plan fiscal.

Emplois à domicile : un coup de pouce fiscal "nécessaire"

Interrogé jeudi 19 juin sur Itele, le ministre des Finances, Michel Sapin, a jugé "nécessaire" un coup de pouce fiscal pour les particuliers employeurs, dans le secteur des emplois à domicile. "Est-ce qu’on peut les augmenter, est-ce qu’on doit les augmenter, le débat est ouvert et je pense qu’il va avancer au cours de la discussion budgétaire" a-t-il précisé, au lendemain du vote à l’Assemblée nationale des baisses d’impôt sur le revenu promises par le gouvernement.

Un possible allègement des cotisations patronales

Il faut dire que le secteur en a bien besoin. Après deux semestre encourageants, l’emploi à domicile a fortement chuté au quatrième trimestre 2013, avec un recul important sur une période d’un an. Une situation qui a poussé vendredi 13 juin dernier Christian Eckert, secrétaire d’Etat chargé du Budget, à évoquer un possible allègement des cotisations patronales sur les emplois à domicile.

Emplois à domicile : 72 000 employeurs de moins en 2013

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En 2013, l’emploi à domicile a perdu 72 000 employeurs particuliers, alors que le nombre d’heures déclarées, près de 130 millions, a chuté de 6 %. "Nous n’avions pas, depuis environ dix ans, constaté une telle dégradation" déclarait en avril dernier Marie-Béatrice Levaux, présidente de la Fédération des particuliers employeurs (Fepem). La Fepem qui milite d’ailleurs depuis des mois pour que l’abattement de 0,75 euro soit porté à 2 euros. Peut-être la prochaine étape pour le gouvernement ?

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Michel Sapin : un cadeau fiscal « nécessaire » pour les emplois à domicile»

Laisser un commentaire

* Champs requis