Applications mobiles : le développeur de « Flappy Bird » va le retirer des « Store »

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 10 février 2014 à 13h53

"Flappy Bird" s'écrase et y laisse des plumes… Le créateur du jeu très populaire sur iPhone et Android a décidé de retirer son application des plateformes de téléchargements mobiles, à la surprise de tous.

Un véritable séisme dans l'univers du jeu mobile !

Flappy Bird téléchargé plus de 50 millions de fois dans le monde

Le développeur de "Flappy Bird", un jeu pour smartphones dont le nombre de téléchargement a dépassé les 50 millions à travers le monde, a annoncé samedi soir via son compte Twitter qu'il allait supprimer l'application des Stores Apple et Android. La raison ? Il ne supporte plus le succès lié à son application. "Cela ruine ma vie simple et j'en suis venu à détester ça" a-t-il déclaré sur le réseau social, tout en précisant que son jeu "n'était pas à vendre".

Une réussite calquée sur celles d'"Angry Birds" et "Candy Crush"

"Flappy Bird" avait pourtant toutes les cartes en main pour réussir sa percée sur le web, à l'instar d'"Angry Birds" et autres "Candy Crush". La recette reste la même pour tous ces jeux. Un principe simple, tous comme les graphismes et le mode de jeu, mais surtout un bouche-à-oreille démesuré qui lui assure une communication plus qu'efficace.

Dong Nguyen gagnait jusqu'à 50 000 dollars par jour

La mayonnaise avait déjà commencé à prendre, à en voir le nombre de téléchargements dans le monde. Une réussite qui a permis au développeur de gagner jusqu'à 50 000 dollars par jours. Des sommes importantes, malgré le fait que le jeu n'était pas développé sous le mode du freemium, c'est-à-dire, un téléchargement gratuit puis des options payantes pour faire progresser le joueur. En effet, le modèle économique de "Flappy Bird" se résumait à un bandeau publicitaire affiché dans le jeu.

Des soupçons de plagiat planent sur "Flappy Bird"

Mais la raison de la fin du jeu est peut être liée aux problèmes juridiques qu'a rencontrés le jeune développeur, même si celui-ci affirme le contraire. On soupçonne notamment Dong Nguyen d'avoir utilisé des robots pour télécharger et noter l'application sur les stores. On le soupçonne également depuis quelques jours d'avoir copié un jeu datant de 2011, "Piou Piou contre les cactus" pour créer "Flappy Bird". C'est quand la réussite arrive que les problèmes débutent...

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Applications mobiles : le développeur de « Flappy Bird » va le retirer des « Store »»

Laisser un commentaire

* Champs requis