Les Français toujours aussi férus de vacances, malgré la crise sanitaire

Par Olivier Sancerre Modifié le 16 mars 2022 à 14h21
Vacances France 2021 2
84%84% des Français ont choisi la France comme destination touristique de prédilection l'an dernier.

Ce n'est un secret pour personne, les Français apprécient les vacances mais la crise sanitaire avait refroidi les ardeurs en 2020. L'an dernier, on a assisté à un retour quasiment à la normale.

Les Français férus de vacances, ça s'est confirmé l'an dernier selon le baromètre Opodo réalisé par le cabinet Raffour Interactif. Le taux de départ global s'établit en effet à 67%, c'est 7 points de plus qu'en 2020, et 1 point de moins seulement par rapport à 2019. Les Français ont souhaité « profiter de l'instant présent, rattraper le temps perdu de 2020 », explique le communiqué de presse. Les raisons qui ont permis au taux de départ d'égaler quasiment celui d'avant la crise sanitaire reposent en majorité sur le contexte. Vaccination de masse, amortisseur socioéconomique du « quoi qu'il en coûte », meilleure adaptation des Français aux situations… Il y a aussi les acteurs touristiques qui ont sécurisé les séjours en mettant en œuvre les recommandations sanitaires.

Première destination touristique : la France

La France demeure, et de loin, la destination touristique de prédilection : 84% des Français ont en effet choisi la métropole pour leurs vacances. C'est moins qu'en 2020 où 9 Français sur 10 étaient restés en France, mais à l'époque la quasi-totalité du monde était fermé. Le taux de départ à l'étranger ou dans les Dom-Tom s'est établi à 32%, ce qui représente une hausse de 12 points par rapport à 2020. Ce taux était de 52% en 2019.

Record historique pour les longs séjours

Plus de 6 Français sur 10 (62%) ont choisi un long séjour (marchand ou pas), soit « un record historique » en raison d'une hausse « inédite » des longs séjours non marchands : cela peut être un hébergement dans la famille, chez des amis, ou encore en résidence secondaire. Les longs séjours marchands liés à un hébergement payant se sont maintenus 39%, c'est 4 points de plus qu'en 2020. De longs séjours pour souffler après une éprouvante période de crise sanitaire…

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Les Français toujours aussi férus de vacances, malgré la crise sanitaire»

Laisser un commentaire

* Champs requis