L’auto-entrepreneur : un tremplin pour les jeunes

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Alexandre Bortolotti Modifié le 20 septembre 2012 à 12h41

À l’heure où quasiment un quart des jeunes français sont sans emploi, le gouvernement voudrait remanier le statut de l’auto-entrepreneur ; c’est pourtant un excellent moyen de se lancer.

Malgré les attaques portées contre ce régime, le moins que l’on puisse dire est qu’il remporte un franc succès. 20987 nouveaux auto-entrepreneurs ont vu le jour au mois d’août. L’atout principal de ce régime est sa facilité de mise en place. On se rend sur le site, on s’inscrit et c’est fait !

Lorsque je me suis inscrit en juillet 2010, j’étais loin de me douter que je créerai ma société 2 ans plus tard. Ce régime a vraiment été une chance pour moi. Il m’a permis de débuter mon activité en parallèle de mes études sans prendre trop de risques. Je ne pense pas que j’aurai franchi le pas sans avoir été auto-entrepreneur.

Ce qu’il faut retenir c’est que le régime de l’auto-entrepreneur évite d’avoir une épée de Damoclès au dessus de la tête. On sait ce que l’on paie en fonction de son chiffre, point. Selon les derniers chiffres, 22,7% des 15-24 ans sont sans emploi. Alors que faire ?

L’entrepreneur Loic Le Meur a dit une phrase que j’aime beaucoup dans une interview : "Vous devriez créer votre propre job plutôt que d’en chercher un". Pourquoi chercher éternellement un emploi alors qu’on peut se lancer dans l’aventure auto-entrepreneuriale ? Et pourquoi pas ensuite dans le grand bain en créant sa société ?

Comme le dit Pierre Kosciusko-Morizet, le fondateur du site PriceMinister "Toutes les entreprises ont été petites un jour" (source). Je ne pense pas que tous ces jeunes sont dépourvus de compétences. Il y a des opportunités partout. Il suffit de savoir les reconnaître et de les exploiter. Entreprendre est aussi un excellent moyen de s’épanouir, de mieux se connaître et de se développer personnellement. Cette autre voie n’est pas assez mise en valeur, il n’y a pas que le salariat !

Lire également sur le sujet la tribune de Grégoire Leclercq.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Alexandre Bortolotti est un jeune entrepreneur qui a décidé de mettre fin à ses études prématurément pour se consacrer entièrement à ses projets. Grâce à un de ses sites qui recueille plus de 30000 visites par mois, il aide des milliers de personnes à créer leur propre site web. 

Aucun commentaire à «L’auto-entrepreneur : un tremplin pour les jeunes»

Laisser un commentaire

* Champs requis