Consommation : la France perd les eaux

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 20 mars 2014 à 15h12

Attention enjeu environnemental et humanitaire ! D'après une étude de 60 millions de consommateurs, les fuites d'eau en France, feraient perdre un litre d'eau sur quatre. Heureusement la tendance serait à l'amélioration.

Bien mais peut mieux faire.

20 % de l'eau potable distribuée est perdue

Voici en somme ce que déclare jeudi 20 mars l'étude du magazine 60 millions de consommateurs. D'après cette enquête, les fuite d'eau en France diminueraient, ce qui n'empêcherait pas de perdre quand même 20 % de l'eau potable lors de sa distribution. Une amélioration par rapport à l'année 2012, où les pertes étaient évaluées à 25 %. Reste que l'objectif à atteindre, fixé par le ministère de l'Ecologie, est de 15 %.

Remise à niveau des canalisations : un chantier de plusieurs milliards d'euros

La raison de telles pertes ? La mauvaise qualité des canalisations françaises dont l'étanchéité laisse aujourd'hui à désirer. Ces tuyaux, trop âgées, sont en effet fabriqués le plus souvent en plomb ou en PVC, et se sont altérés avec le temps. L'association France Libertés, partenaire de l'étude, appelle aujourd'hui les communes à les changer. Certes, il faudrait alors investir entre 1,5 et 2 milliards d'euros par an pour réaliser de tels travaux, mais cela éviterait à l'usager de payer une eau qu'il ne consomme pas, ce qui est pourtant le cas en l'espèce. On estime à la quantité contenue dans 435 000 piscines olympiques l'eau perdue chaque année.

Des disparités importantes selon les villes

A noter enfin que les disparités sont importantes en fonction des villes. Paris est ainsi la grande ville la plus économe avec "seulement" 8 % de pertes derrière des communes plus modestes comme Moulins (7 %), Blois (5 %) et Rennes (4 %)

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Consommation : la France perd les eaux»

Laisser un commentaire

* Champs requis