Avec une dette qui augmente, la France se rapproche du défaut de paiement

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 27 mars 2015 à 9h54
Dette France Augmentation Pib Deficit
2 037 milliards €La dette de la France atteint désormais 2 037 milliards d'euros.

Bientôt le défaut de paiement ? Bien que le déficit public ait été ramené à 4 % l'an passé, la dette de l'Etat a continué sa progression, avec un niveau qui atteint désormais 95 % du Produit Intérieur Brut (PIB). De quoi temporiser les efforts du gouvernement.

Bien mais peut mieux faire !

Un déficit public à 4 % du PIB

Alors que le déficit public de la France a diminué, pour atteindre 4 % du PIB en 2014, et cela pour le plus grand plaisir de Bruxelles qui a donné à la France un délai supplémentaire, soit 2017, pour atteindre les fameux 3 % exigés, la dette de l'Hexagone a continué sa progression.

Une dette à 95 % du PIB

La dette publique brute mesurée en pourcentage du PIB a augmenté. Elle a atteint en fin d'année dernière 2 037 milliards d'euros, soit l'équivalent de 95 % du PIB, contre 92,3 % fin 2013, selon l'Insee. Le ministre des finances, Michel Sapin, a promis jeudi que la dette publique du pays n'atteindrait pas le niveau symbolique de 100 % du produit intérieur brut, dont elle s'est approchée en 2014.

Pour réduire la dette, il faut réduire le déficit

La dette en valeur absolue continuera toutefois à s'accumuler tant que la France connaîtra un déficit public, qu'il faut financer année après année en s'endettant. La dette en proportion du PIB peut malgré tout reculer, en particulier si la croissance est forte, c'est-à-dire si le PIB augmente plus vite que l'ardoise du pays. En clair, seuls un retour à la croissance, ou le zéro déficit permettront de résorber la dette de la France. Il ne faut pas se mentir, on en est encore loin.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis