Libye : La France reprend son offensive économique

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Economie Matin Afrique Publié le 12 novembre 2012 à 12h10

Le n°2 du gouvernement français, Laurent Fabius, et le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, sont aujourd’hui en visite officielle en Libye.

Selon le communiqué du Ministère des affaires étrangères français, Laurent Fabius sera le premier représentant d’un pays étranger invité à s’adresser au Congrès Général National, élu le 7 juillet dernier. Il s’entretiendra avec le président Mohamed Megarief et rencontrera également le premier ministre élu, Ali Zeidan, ainsi que les ministres de la Coopération internationale, de l’Industrie et du Pétrole.

Arnaud Montebourg abordera avec les autorités libyennes la possibilité d’une alliance entre les deux fonds souverains nationaux, Libyan Investment Authority et Fonds stratégique d’investissement, pour la reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, située dans la circonscription électorale où Laurent Fabius a été élu pendant plus de 30 ans. « La France n'est pas étrangère à la libération de la Libye… Je vais demander au tribunal de commerce de surseoir à statuer pour prendre le temps qu'il faut pour permettre à nos amis libyens d'éventuellement investir dans cette raffinerie » a indique M. Montebourg.

Laurent Fabius rencontrera la communauté française et s’entretiendra avec les dirigeants des entreprises françaises qui opèrent en Libye dont AdP Ingénierie, France Telecom (NYSE Euronext Paris : FTE) Sanofi (NYSE Euronext Paris : SAN), Sidem filiale de Veolia Environnement (NYSE Euronext Paris : VIE), Spie Oil & Gas , Thales (NYSE Euronext Paris : HO), Total (NYSE Euronext Paris : FP), Vinci (NYSE Euronext Paris : DG), Geos, HeliUnion, IMPE, Dassault Aviation (NYSE Euronext Paris : ALO), EGIS International, Entrepose Contracting, Alcatel-Lucent (NYSE Euronext Paris : ALU), Alstom (NYSE Euronext Paris : CFAO), Cassidian…