Hollande plus bas que jamais dans les sondages à l’heure de son intervention télévisée

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 28 mars 2013 à 14h49

45 minutes. Peut être les 3/4 d'heure les plus longs du quinquennat de François Hollande, jusqu'à aujourd'hui.

La tâche s'annonce rude pour le président de la République. Il s'est, paraît-il, préparé au mieux à cette confrontation. Alors qu'elle sera menée par David Pujadas (loin d'être le plus virulent à son égard), l'intervention télévisée du chef de l'Etat est pourtant déjà entachée de biens mauvais sondages à son égard, preuve du mécontentement des Français.

Tout est parti de ce week-end. Serait-ce du à la Manif pour Tous du 24 mars dernier (lire ici) ? Le premier à faire feu, le baromètre Ifop-JDD. Ce sondage, daté du 23 mars, révèle que le président Hollande a perdu six points en mars, et tombe ainsi à 31 % de personnes satisfaites de son action. Révélant ainsi que jamais un locataire de l'Eysée n'était tombé aussi bas après dix mois à la tête de la France.

Une France bien mécontente aujourd'hui de l'action du chef de l'Etat. En témoigne le deuxième sondage en vue, celui du Nouvel Observateur. L'hebdomadaire, qui n'est pourtant pas connu pour ses positions droitistes, révèle que 27 % seulement des Français déclarent être satisfaits par François Hollande. A l'inverse ils seraient 68 % à être déçus. Certes, ce sentiment est bien plus marqué à droite de l'échiquier politique, mais il faut noter que seulement 57 % des électeurs de l'actuel chef de l'Etat restent convaincus par son action. Tout comme 49 % des sympathisants du Parti de gauche, et 33 % chez Europe Ecologie-Les Verts. La grogne gagne donc son propre camp…

Enfin le dernier coup de feu est tiré par RTL. Selon un sondage CSA pour la première radio de France, plus de 50 % des Français estiment que le président Hollande est un "mauvais président". Et seulement 22 % à penser le contraire. Au box-office des qualités d'un chef de l'Etat, les personnes interrogées le voient comme honnête (43 %), déterminé et courageux (38 %), compétent (29 %). La prise de parole de François Hollande ce soir réunit toutes les conditions pour devenir, peut être, le tournant du quinquennat du président...

Sur le même sujet, lire également l'analyse du sondage Tilder-LCI-OpinionWay par Frédéric Latrobe

Fiche technique Nouvel Observateur : sondage réalisé les 22 et 23 mars auprès d'un échantillon de 968 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Fiche technique CSA-RTL : Sondage effectué sur internet les 26 et 27 mars, sur un échantillon représentatif de 961 personnes, âgées de 18 ans et plus, d'après la méthode des quotas.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Hollande plus bas que jamais dans les sondages à l’heure de son intervention télévisée»

Laisser un commentaire

* Champs requis