Les GAFA renforcent encore leurs positions

Par Anton Kunin Modifié le 4 novembre 2020 à 16h07
Gafa Taxe France Europe 1
6,3 milliards de dollarsSur le trimestre s'étant achevé le 30 septembre 2020, Amazon a réalisé un bénéfice net de 6,3 milliards de dollars.

En cette période de pandémie, Google, Amazon et Facebook ont saisi des opportunités de croissance et ont montré la pertinence de leur modèle économique diversifié. L'ensemble de ces trois sociétés ont vu leur chiffre d'affaires et leur bénéfice progresser.

Le stockage de données et la publicité, deux piliers du business d'Amazon et Google

Décidément, utiliser Internet, c'est forcément contribuer au succès d'Amazon, Google et Facebook. Même si votre fournisseur de messagerie électronique n'est pas Gmail et que vous ne regardez jamais YouTube et n'utilisez pas le moteur de recherche de Google, en surfant sur Internet, vous contribuez au chiffre d'affaires de Google. Et pour cause : les sites Internet que vous visitez (ou leurs éléments) sont forcément stockés sur un serveur quelque part. Et il y a de fortes chances que le fournisseur en question soit Google Cloud ou encore Amazon Web Services. Car grâce à leur taille justement, ces géants du web peuvent réaliser des économies d'échelle et proposer ce type de service à un prix très compétitif. Au trimestre s'étant achevé le 30 septembre 2020, le chiffre d'affaires de la branche Google Cloud a progressé 44% (3,44 milliards de dollars contre 2,37 milliards sur la même période en 2019), tandis que celui d'Amazon Web Services a augmenté de 28% (11,6 milliards de dollars contre 8,99 milliards).

Il en va de même pour la publicité. Sur Internet, la publicité est ciblée, et là encore, c'est Google qui mène la danse avec sa branche Google Advertising. Les cookies que les sites Internet récoltent lors de votre navigation servent à établir des « profils » d'internautes. Si vous avez visité deux sites et que leur fournisseur de services publicitaires est le même (disons, Google Advertising), ce dernier ne pourra pas connaître votre identité bien sûr, mais il saura que vous êtes la même personne. Puis, en analysant le contenu des sites que vous visitez, Google Advertising cerne vos centres d'intérêt pour vous proposer des publicités sur les mêmes sujets. Là encore, à moins de refuser systématiquement les cookies publicitaires, pas moyen d'échapper à l'omniprésence de Google ! Et cela lui rapporte bien : sur le dernier trimestre, le chiffre d'affaires de la branche Google Advertising a progressé de 9% (37 milliards de dollars contre 33,7 milliards).

GAFA : des chiffres d'affaires « horaires » très importants

Mais il est aussi vrai que les usages « conscients » progressent. Au cours de l'été 2020, 1,82 milliard de personnes se sont connectées à Facebook au moins une fois par jour, et 2,74 milliards au moins une fois par mois, une hausse de 12% par rapport à l'été 2019. Et qui dit Facebook (et sa filiale Instagram) dit aussi publicité : les gens passant plus de temps sur ses plateformes, au dernier trimestre, le nombre de publicités affichées aux utilisateurs a augmenté de 35%.

Alors, combien gagnent ces géants du Net justement ? Le site Presse Citron s'est récemment amusé à diviser leurs milliards de dollars de chiffre d'affaires par le nombre d'heures dans une année. Il se trouve que celui qui réalise le chiffre d'affaires « horaire » le plus important est Amazon : 43,5 millions de dollars toutes les heures, suivi de Google (20,9 millions) et Facebook (9,7 millions). S'agissant du bénéfice net, c'est Google qui se hisse en tête du palmarès, avec 1.283 dollars par heure, suivi de Facebook (895 dollars) et Amazon (719 dollars).

Aucun commentaire à «Les GAFA renforcent encore leurs positions»

Laisser un commentaire

* Champs requis