Gaz : pas de changement pour les tarifs réglementés

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 29 novembre 2022 à 9h24
Fin Tarifs Reglementes Gaz 1
20,5%Les tarifs réglementés du gaz ont chuté de 20,5 % par rapport à 2013

C’est plutôt une bonne nouvelle pour les ménages français qui utilisent du gaz au quotidien : la nouvelle délibération de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) va leur permettre de faire quelques économies pour cette Rentrée 2017 alors que les températures devraient commencer à baisser avec l’arrivée de l’automne.

Une baisse de 0,8 % des tarifs réglementés en août 2017

La vraie bonne nouvelle, les Français l’avaient déjà eue : en août 2017 les tarifs réglementés du gaz, pratiqués par Engie et sur lesquels sont calqués les tarifs des autres énergéticiens qui pratiquent des offres de marché, avaient baissé de 0,8 %. Une baisse qui n’était réellement une bonne nouvelle que pour les ménages qui cuisinent et chauffent l’eau avec du gaz, les températures n’étant pas propices à allumer le chauffage.

Cette nouvelle baisse, selon les données de la CRE publiées mercredi 30 août 2017, aura fait atteindre à la baisse globale des tarifs depuis janvier 2014 20,5 %. Les ménages payent donc leur gaz, un cinquième moins cher qu’en 2013.

Pas de baisse pour septembre mais des températures en chute

Pour le 1er septembre 2017 la CRE a décidé d’opter pour un statu quo. Les tarifs réglementés du gaz ne baissent pas mais n’augmentent pas non plus.

Les ménages devraient donc en profiter, cette fois ceux qui se chauffent au gaz : les températures devraient commencer à baisser dans le courant du mois de septembre avec l’arrivée de l’automne et il est possible que l’allumage du chauffage devienne nécessaire dans certaines régions de France pendant quelques jours.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis