Gaz : les oubliés du bouclier tarifaire n’ont plus à s’inquiéter

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 23 février 2022 à 11h09
Comment Reduire Sa Facture D Energie
30 juinLes tarifs du gaz seront bloqués jusqu?au 30 juin 2022 à leur niveau du 1er octobre 2021.

J’ai une bonne nouvelle pour tous ceux qui habitent en HLM, ou même, en copropriété, mais avec un système de chauffage collectif.

Les foyers en HLM ou en copropriété oubliés du bouclier tarifaire

Le fameux bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement pour les abonnés au gaz avait un trou, et même un gros trou : il ne couvrait pas, ne protégeait pas 5 millions de foyers chauffés par des chaudières au gaz collectives, soit entre 10 et 15 millions de Français, une paille.

Conséquence, dans bien des copropriétés ou donc, dans bien des logements HLM, des appels de charge exceptionnels commençaient à arriver, avec à la clef, 30, 40 parfois 50 euros de rab de charges pour un seul mois, soit de 100 à 150 euros en moyenne pour un trimestre. De quoi déséquilibrer bien des budgets tendus.

Ne pas tenir compte des factures surgonflées

Et bien tout cela, c’est oublié. On ne sait pas encore trop comment, mais le gouvernement a promis que ces locataires ou copropriétaires n’auront pas à payer ces appels de charges exceptionnels, même ceux qui ont déjà été envoyés préventivement par les syndics.

Autrement dit, si on vous réclame des charges surgonflées pour le 1er trimestre 2022, ou un complément exceptionnel de charges, vous pouvez ne pas en tenir compte. Si les choses sont bien faites, votre syndic ou votre office HLM devrait vous écrire très bientôt pour vous annoncer comment ce nouveau bouclier tarifaire sera appliqué à votre cas.. pas si particulier.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Gaz : les oubliés du bouclier tarifaire n’ont plus à s’inquiéter»

Laisser un commentaire

* Champs requis