La hausse du chômage se poursuit en février 2021

Par Anton Kunin Modifié le 26 mars 2021 à 8h57
Chomage France Francois Hollande Emploi
6,1%Le nombre d'inscrits à Pôle emploi a progressé de 6,1% sur un an.

Le chômage ne cesse de progresser en France. Après le mois de janvier 2021, qui a déjà connu une hausse par rapport à décembre 2020, février 2021 signe une nouvelle hausse : le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B et C s’établit ainsi à 5.716.800, contre 5.384.900 en février 2019.

Chômage : le nombre d’inscrits depuis plus d’un an progresse

Hausse tous azimuts pour le chômage en France. En février 2021, le nombre d’inscrits à Pôle emploi en catégories A, B et C a encore progressé pour s’établir à 5.716.800. Comparé à février 2020, la hausse est de 6,1%. En plus, février 2021 fait office de troisième mois consécutif de hausse, après 5.714.100 demandeurs d’emploi en janvier 2021 et 5.710.000 en décembre 2020.

Le nombre de demandeurs d'emploi a surtout augmenté en catégorie A (3.576.600 contre 3.245.600 en février 2020) mais est resté quasiment stable en catégories B et C (2.140.200 contre 2.139.300 en février 2020). Une hausse du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A s’observe également entre janvier et février 2021. Autre constat éloquent : le nombre d'inscrits depuis un an ou plus est en forte hausse : 2.811.600 contre 2.535.800 en février 2020. En pourcentage, on est désormais sur 50,4% des demandeurs d’emploi inscrits depuis plus d’un an contre 47,1% il y a un an.

Le chômage partiel masque la situation réelle

Il ne faut pas oublier que ces chiffres n’incluent pas les personnes au chômage partiel : en février 2021, on en compte 2,1 millions. Le nombre réel des personnes sans activité mais souhaitant travailler est donc bien plus élevé (5,7 millions + 2,1 millions = 7,8 millions).

Le chômage partiel est actuellement prorogé jusqu’à fin avril 2021. Lorsque les conditions (actuellement très clémentes) du chômage partiel commenceront à s’empirer (moindre indemnisation des employeurs par l’Unédic principalement), il faudra s’attendre à des sorties massives du dispositif et donc à une vague de passages en chômage classique.

Aucun commentaire à «La hausse du chômage se poursuit en février 2021»

Laisser un commentaire

* Champs requis