Immobilier : Hong-Kong est la pire ville du monde où acheter une maison

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Rédaction Modifié le 22 janvier 2014 à 7h29

Si vous n’êtes pas riche et que vous espériez aller à Hong-Kong pour y avoir un travail et une maison, oubliez ça ou opter pour la location. Car Hong-Kong est, pour la deuxième année consécutive, la pire ville du monde où acheter une maison.

Plus de 10 fois le revenu annuel

Le cabinet américain Demographia basé à Belleville dans l’Illinois a publié son rapport annuel sur le prix de l’immobilier dans le monde. Le classement a peu changé par rapport à l’année dernière et Hong-Kong garde toujours la première place.

Dans la grande ville chinoise, acheter une maison coût 14,9 fois le revenu annuel moyen des ménages. De quoi rendre totalement inaccessible la propriété.

Vancouver et Honolulu suivent de près

Le canada, où nombre de Français s’expatrient pour trouver du travail, ne fait guère mieux. Le prix de l’immobilier y est en forte croissance ce qui permet à la Ville de Vancouver de détenir la deuxième place du classement avec un prix moyen, pour une maison, équivalent à 10,3 fois le revenu annuel d’un ménage.

Autant vaut aller à Honolulu, dans ces cas-là. Si la ville coûte cher, le prix moyen pour accéder à la propriété n’est « que » de 9,4 fois le revenu annuel moyen.

L’Irlande est le pays le moins cher

Sur les 360 marchés immobiliers étudiés par le cabinet Demographia, qui ne prend toutefois en compte que des pays très anglo-saxons (à part le Royaume-Uni et l’Irlande, aucun autre pays européen n’y est représenté) c’est l’Irlande qui semble le pays le moins cher pour y posséder une maison. Prix moyen de l’immobilier ? 2,8 fois le revenu annuel moyen des ménages.

La ville la moins cher serait Rockford, dans l’Illinois tandis que pour les villes de plus d’un million d’habitants, la palme de la ville la moins chère revient à Pittsburgh.

Laisser un commentaire

* Champs requis