Fiscalité : ils balaient leur village pour éviter les hausses d’impôts locaux

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 23 mars 2023 à 10h06

Vous cherchiez une solution pour éviter une augmentation d’impôts ? Allez poser la question à votre maire ! Pour éviter les hausses d’impôts locaux, les habitants d’un village de Haute-Garonne ont décidé de participer à l’entretien de la commune, confié d’ordinaire à des prestataires extérieurs. Insolite !

Les tâches ménagères ne sont pas sans noblesse disait Bernard Blier dans les "Tontons Flingueurs".

Balayer pour ne pas payers trop d'impôts locaux

Une devise reprise par les habitants de Peyrissas, en Haute-Garonne, à qui la municipalité a proposé d’effectuer quelques travaux d’entretien de la commune, pour éviter une hausse d’impôts locaux. Débroussailler, balayer les rues, nettoyer les lieux publics. Des activités d’ordinaire confiées à des prestataires extérieurs, qu’il fallait jusqu’à alors bien évidemment payer, ce qui avait pour conséquence de faire augmenter les impôts locaux.

Une idée soumise pendant la campagne électorale

Sous-forme de "demi-journée citoyenne", ces travaux d’entretien ont débuté dimanche 15 juin. Deux autres sessions sont prévues à l’avenir. Le maire de la commune, sans étiquette, a confirmé que cette idée avait été émise pendant la campagne électorale pour les dernières élections municipales, et que "cela avait été très bien accueilli".

Les dotations de l'Etat pour les collectivités en baisse de 11 milliards d'euros entre 2015 et 2017

Au programme, nettoyage de 8 heures à midi, puis apéro et grillades pour récompenser les joyeux forçats qui ont en profité pour se frotter à toutes les générations d’habitants. Une initiative qui intervient alors que le gouvernement tente de faire baisser les dotations des communes et des collectivités locales, dans le cadre du plan d’économies de 50 milliards d’euros entre 2015 et 2017. Une période durant laquelle les dotations de l'Etat devraient diminuer de 11 milliards d'euros.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense.