La zone euro n’a jamais connu un niveau d’inflation aussi élevé depuis sa création

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 3 mars 2022 à 10h51
Cheque Europe Helicoptere 2
13,9%L'inflation annuelle en Lituanie a atteint 13,9% en février 2022.

La hausse des prix à la consommation se poursuit, alors que les effets de la guerre en Ukraine ne se sont pas encore fait sentir. Les dernières données publiées par Eurostat, l’institut de statistiques européen, font état d’une inflation proche des 6% en zone euro en février 2022… un record qui risque fort d’être battu très rapidement.

5,8% sur un an : l’inflation au plus haut depuis 1997

Les spécialistes étaient concordes : l’année 2022 allait être marquée par une inflation forte du fait de la reprise économique et la relance industrielle. Et depuis novembre 2021, ces prévision se sont confirmées : l’inflation, en zone euro, bat record sur records. Dernier record : février 2022 lorsque, selon Eurostat, l’inflation a atteint 5,8% sur un an.

Or, littéralement, la zone euro n’a jamais connu un tel niveau d’inflation : 5,8% d’inflation, c’est un record absolu depuis qu’Eurostat a créé l’indicateur, en prévision de la création de la monnaie unique, en 1997. Si le projet de l’euro était déjà dans les cartons et bien avancé, la zone euro ne sera créée officiellement que deux ans plus tard, en 1999, avec le lancement officiel de la monnaie unique. L’inflation à 5,8%, c’est donc tout simplement une donnée jamais enregistrée de l’Histoire de la zone euro.

L’énergie pèse lourd sur les prix

Comme pour la France, où l’inflation a atteint 3,6% sur un an, les prix à la consommation en zone euro sont tirés vers le haut par les prix de l’énergie. En février 2022, Eurostat enregistre une hausse des prix de l’énergie de 31,7% sur un an, après 28,8% sur un an en janvier 2022. Sur un mois, ces mêmes prix augmentent de 3,3%. Hors énergie, toutefois, la situation n’est guère meilleure : l’inflation atteint 3% en février 2022 selon Eurostat, soit 1% de plus que ce que vise la BCE…

Les pays de la zone euro ne subissent néanmoins pas les foudres de l’inflation de manière homogène : ce sont la Belgique (9,6%), l’Estonie (12,4%) et la Lituanie (13,9%) qui enregistrent les taux d’inflation les plus élevés. Inversement, la Finlande (4,3%), Malte (4,3%) et la France (4,1%) se révèlent être les mieux protégés.

Inflation : on n’a pas encore enregistré les effets de la guerre en Ukraine

Si 5,8% d’inflation est, en février 2022, un record absolu, il ne tiendra pas longtemps : les données d’Eurostat sont non seulement une « estimation rapide », qu’il faudra donc analyser plus finement, mais elles ne peuvent pas prendre en compte les effets sur les prix de la guerre en Ukraine. Cette dernière a pourtant fait exploser les prix de l’énergie, déjà très hauts.

Le baril de pétrole, notamment, a dépassé allègrement les 110 dollars, le Brent affichant même 117 dollars (au plus haut depuis 2013) le 3 mars 2022. Et les prix du gaz ont atteint un record historique les premiers jours de mars 2022.

Les sanctions économiques infligées à la Russie par l’Occident, qui fait front commun contre le Kremlin ayant envahi l’Ukraine, devraient peser sur les économies, surtout sur le marché des matières premières. Les prix à la consommation devraient donc continuer d’augmenter et l’inflation durer beaucoup plus longtemps que prévu, alors que les analystes et les banques centrales prévoyaient une stabilisation voire une baisse de la tendance inflationniste dès le deuxième semestre 2022.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «La zone euro n’a jamais connu un niveau d’inflation aussi élevé depuis sa création»

Laisser un commentaire

* Champs requis