Les choix des investisseurs individuels sont sensiblement nuls

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Time To Sign Off Publié le 9 janvier 2014 à 6h23

Le patron de la stratégie de Nuveen (NDLR : un des plus anciens fonds américains, fondé en 1898, et gérant plus de 220Mds$ à l'heure actuelle) a montré un petit slide rigolo lors d'une présentation qu'il a donnée hier. Pas forcement un scoop, mais rigolo quand même.

Il a comparé le rendement annuel de différentes classes d'actifs financiers sur les 20 dernières années. A cela, il a comparé l'inflation annuelle et les rendements annuels moyens obtenus par les investisseurs individuels (comprenez vous et nous jouant en Bourse).

Ouch ! Tous les actifs font mieux que nous (NDLR : les REITs, qui avec 10,9%/an offrent la meilleure performance, sont des holdings/fonds immobiliers)... Pire : avec 2,1% de rendement par an, les investisseurs individuels n'ont même pas réussi à se protéger de l'inflation (2,5%/an sur les 20 dernières années)... Leurs choix méticuleux des valeurs dans lesquelles investir n'ont finalement servi qu'à les appauvrir. Les banquiers et gestionnaires d'actifs serviraient-ils donc à quelque chose ?

Principal défaut des investisseurs individuels (selon les travaux de Nuveen et de Morgan Stanley) : la propension à acheter au plus haut (maintenant ?) et à vendre au plus bas (en 2008

Pour lire plus d'articles inratables de l'actualité qui buzz,

rendez-vous sur le site de notre partenaire Time To Sign Off

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Time To Sign Off, c'est le mail qu'il faut lire tous les soirs en quittant le travail (ou sur le chemin du retour pour rentrer chez vous) afin d'animer vos dîners ou de briller le lendemain devant la machine à café ! 

Aucun commentaire à «Les choix des investisseurs individuels sont sensiblement nuls»

Laisser un commentaire

* Champs requis