Le Qatar prêt à investir 10 milliards d’euros en France

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 6 novembre 2012 à 23h42

Les pétrodollars sont de retour. Le Qatar a déja investit dans les 6 milliards d'euros en France : Ses partiicpations les plus connues sont le club de foot PSG, mais aussi des grands hotels parisiens comme le Majestic, le Raffles, le Concorde Lafayette, l'hôtel du Louvre, mais aussi le Martinez et le Carlton à Cannes. Le Qatar possède également plusieurs milliers de mètres carrés sur les Champs Elysées dont la galerie marchande Elysée 26, ou encore l'immeuble du Virgin Megastore.

Ces dernières semaines, le projet d'un fonds d'investissement destiné spécifiquement aux banlieues et abondé par les qataris a été évoqué, mais finalement ce fonds de 50 millions d'euros pour être en fait élevé à 300 millions d'euros, et s'adresser à toutes les PME françaises. Sur les 300 millions l'ambassadeur du Qatar en France, Mohamed al-Kuwari envisage que la Caisse des Dépôts et d'autres partenaires privés puissent en apporter la moitié.

De manière plus générale, le Qatar pourrait "prendre des parts dans des grands groupes français, monter des projets ensemble ou faire des partenariats dans des pays tiers" a déclaré l'ambassadeur Mohamed al-Kuwari à l'Agence France Presse.

Le fonds devrait être créé au tout début de l'année 2013. On imagine aisément que les candidats seront nombreux... et que les premiers investissements seront observés à la loupe.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).